Une force d’intervention pour l’Afrique de l’Est

Les dirigeants d’Afrique de l’Est ont signé un accord lundi à Addis-Abeba sur l’établissement d’une force de réaction rapide de 5 500 hommes pour aider à mettre fin aux guerres civiles sur le Continent. La Brigade de réaction rapide d’Afrique de l’Est (Easbrig) fera partie de la force d’intervention de l’Union africaine de 15 000 hommes. Elle sera opérationnelle d’ici juin 2006 et déployée sur l’ordre du Conseil de paix et de sécurité de l’UA, annonce Le Potentiel.