Une fête de la musique aux couleurs de l’Afrique

La France et l’Afrique fêtent simultanément la musique mercredi. Cette manifestation culturelle, partie de l’Hexagone, a su trouver sa place sur ce continent, où de nombreuses célébrations sont prévues. La Ville Lumière accueillera par ailleurs de nombreux artistes africains pour cette 25ème édition. Au programme : brassage de culture et mélange de styles sont au programme… Zoom sur les célébrations africaines en Afrique et en France.

Par Louise Simondet

La musique n’a pas vieilli et fait encore du bruit… Les musiciens amateurs ou professionnels venus d’Afrique vont pouvoir prendre possession, mercredi à l’occasion de la fête de la musique, des rues de Paris et de province. Au grand bonheur des passants. Partie de France en 1982 grâce à la volonté de Maurice Fleuret et de Jacques Lang, ancien ministre de la Culture, la fête de la musique a su s’adapter aux spécificités culturelles de chaque continent. Rendre accessible la musique pour tous et familiariser à toutes les formes d’expression musicale, tel est l’objectif de cette journée. Aujourd’hui, elle est devenue internationale et se célèbre dans plus de 100 pays, chaque 21 juin. En Afrique, cette célébration a fait son petit bonhomme de chemin … Ancrée dans les calendriers français et africain, le son de cette fête n’est pas prêt de s’éteindre…

 L’Afrique se fête dans l’Hexagone

18 000 concerts sont prévus au quatre coins de la France.

A Paris, place à l’Afrique ! Cette 25ème édition promet d’être haute en couleurs. Cesaria Evora se produit à 20h40 sur la place de la Bastille. Le Malien Salif Keita, disque d’or en 2002 après son succès Moffou, a lui-aussi répondu présent pour cette journée spéciale. L’Algérie sera, quant à elle, représentée par la chanteuse Souad Massi qui vous envoûtera de sa voix profonde et unique, lors d’un concert gratuit à l’Olympia… Mike Ibrahim et tous ses musiciens vous donne rendez-vous au ministère des DOM-TOM à 19h. Le groupe sénégalais Orchestra baobab prendra possession, à 23h30, de la Cour d’honneur du Palais royal. Quant à l’hôtel de Sully, il se transformera pour un soir en salle de concert pour accueillir à 17h la musique emprunte de poésie du groupe marocain Qayna, le chanteur Kèkélé et sa rumba congolaise (18h), ainsi que la voix suave venue du Cap vert de Mayra Andrade (19h15)…

Mais les autres villes de France ne seront pas en reste. Le Sénégalais Youssou N’Dour est annoncé à Toulouse, tandis que les Guadeloupéens de Soft seront à Reims. Omar Pene et le Super Diamono de Dakar (Sénégal) se produiront à Cannes. A Nanterre, sera présent le joueur de kora guinéen Ba Cissoko. Quant à Toumani Diabaté du Mali, il sera à Angers…

 Programme : la fête de la musique en Afrique

 ALGERIE

Anaba

Le Centre culturel français organise la 3ème édition de la Fête de la Musique le 21 juin. Ainsi, à partir de 18h30, devant le Théâtre régional d’Annaba, à la plage Rizi Amor, les groupes suivants se produiront en concert : Aïssaoua, troupe Krimo (raï), troupe Bachir el Annabi (folklore), trio de l’institut de musique (classique), troupe Sawahel (moderne), les Vikings (hip hop), Nomid (rcok et gnawa), Banga Système (gnawa et moderne).

Pour plus d’infos : www.ccf-annaba.com

 BENIN

Cotonou

Le Centre culturel français célèbre la Fête de la Musique pour la onzième année avec une programmation musicale variée :

15h-17h : au Théâtre de Verdure, le label African Concept organise le lancement des albums de Tatu Clan et de Raggazone (reggae-dancehall). Ces deux formations seront accompagnées du Youthvision Sound System (hip-hop). Creator B, Benny Paladin et de nombreux nouveaux talents

17h-19h : au Théâtre de Verdure, Duels Cruels « spécial les filles MC »
Le championnat de hip hop « les Duels Cruels » fête la musique en se mettant au genre féminin. Le théâtre se transformera en arène où s’affronteront les amazones de la rime béninoise.

19h-20h30 : à la Paillote, César Dossou (piano jazz)
Cet artiste béninois passe aisément de la musique classique au ragtime, gospel, blues ou jazz, sans oublier les variétés. Il se consacre actuellement à promouvoir une musique africaine ponctuée de touches classiques, de blues, et de jazz.

20h30-21h30 : à la Paillote, soirée salsa avec le film  » La Fabuleuse Histoire de la Salsa  »

21h30 : Gilles Gnonnas donnera un concert en compagnie de son groupe Gnoinsopé (agbadja salsalada) en hommage à son père, célèbre artiste béninois, Gnonnas Pedro.

Pour plus d’infos : www.bj.refer.org

 BURKINA

Ouagadougou

Le Centre culturel français et le jardin de la musique proposent des concerts d’artistes locaux place de la Nation, à partir de 18h avec Yeleen, Bil Aka Kora, Sissao, Smockey, Alif Naaba, Lennox Lindsay, Sam’s K le Jah…

 CAMEROUN

Douala

Pour cette troisième édition, l’association Sandja et le Centre culturel Blaise Cendrars proposent une Fête de la Musique sur le thème « musiques et rythmes du patrimoine » avec des concerts et des ateliers de réflexion sur la musique camerounaise.

Les années précédentes, la manifestation se déroulait uniquement sur l’esplanade du Centre culturel français. Cette année, la musique sera présente dans les cinq arrondissements de la ville de Douala.

L’accent sera mis sur le patrimoine musical camerounais avec une ouverture sur la variété et les musiques urbaines. 20 000 personnes sont attendues pour une croisière musicale qui partira du Sahel, passera par la forêt, le littoral et prendra fin dans les Grassfields. Les musiciens scolaires et universitaires participeront à cet événement.

Pour plus d’infos : www.ccfdouala.com

Yaoundé

Cette vingt-cinquième édition à Yaoundé est coordonnée par le Ministère de la culture du Cameroun avec la mairie de Yaoundé II et le Centre culturel français. Cet événement est fédérateur de toutes les musiques : musiques du terroir telles que le bikutsi, le makossa, le mangambeu, le mendjan, les rythmes de toutes les provinces du Cameroun, enrichis de l’Afrique Centrale, de l’Afrique de l’Ouest et même du Maghreb.
La ville entière sera animée par des concerts en extérieur et dans les cabarets ou centres culturels : artistes professionnels et amateurs ainsi que l’Orchestre National. La musique sera omniprésente le 21 juin avec une caravane musicale qui fera le tour de la ville.

Pour plus d’infos : www.ambafrance-cm.org

 COTE D’IVOIRE

Abidjan

Abidjan célèbre cette année sa 14ème édition de la Fête de la Musique. Six scènes dans six communes du district d’Abidjan et deux scènes à Abobo gare et à Attécoubé sont ainsi installées pour les musiciens. La musique éclatera partout dans la ville à partir de 16h.

 DJIBOUTI

Djibouti

Le Centre culturel français Arthur Rimbaud célèbre cette année sa dixième Fête de la Musique. A partir de 19h, la scène de l’esplanade du Palais du Peuple accueillera les artistes congolais et sénégalais Zao, Saintrick et les Tchielly pour des concerts de rumba et de reggae.

Pour plus d’infos : www.ccfar-djibouti.com

 EGYPTE

Le Caire

Cette année, la Fête de la Musique se déroulera le 21 juin au Centre culturel français du Caire :

19h30, dans l’auditorium : programme Mozart par les étudiants du conservatoire du Caire

20h30, sur le parvis : ensemble de salsa de Julien Doumenjou

21h30, dans le patio : ensemble de Fathy Salama
Le 23 juin, à la Citadelle du Caire :

19h : ensemble d’instruments à vent de Magdi Bougdabi

19h45 : ensemble des tambours nubiens d’Entessar Abdel Fattah

19h45 : ensemble Al Tanoura

22h : Orange Blossom (France)- 23h : DJ2D2 (Espagne – organisé par l’Institut Cervantes du Caire)

Pour plus d’infos : www.ambafrance-eg.org

 GABON

Libreville

Cette année, la Fête de la Musique aura pour thème la rumba gabonaise et se tiendra dans les jardins du Centre culturel français à partir de 20h30. Accompagnés par l’orchestre gabonais African salsa, des grands noms de la rumba gabonaise, ancienne et jeune générations, se retrouveront sur scène : Mackjoss, Martin Rompave, Maman Dédé, Landry Ifouta, Axel Agambouet…

Pour plus d’infos : www. ccfgabon.org

 GUINEE

Conakry

Le groupe African Multimédia, organisateur du Festival de Jazz de Guinée, organise pour la première fois la Fête de la Musique sur l’esplanade du Palais du Peuple de Conakry en collaboration avec le Centre culturel franco-guinéen, l’Ambassade de France, le Ministère de la jeunesse des sports et de la culture et le Ministère de l’information. Ce sera également l’occasion de sensibiliser la population à la lutte contre le sida, par le biais d’une conférence organisée le 20 juin au Centre culturel franco-guinéen, sur le thème « Le rôle de la musique dans la lutte contre le VIH ».

A partir de 20h, Les Espoirs de Coronthie seront en concert au Centre culturel franco-guinéen. Le concert sera retransmis sur la chaîne nationale par la RTG.
La nuit de la musique se déroulera sur l’esplanade du Palais du Peuple, et rassemblera plus de 30 groupes locaux, de 18h à 6h du matin.

 KENYA

Nairobi

L’Alliance française de Nairobi organise la Fête de la Musique dans ses locaux les 23 et 24 juin. Au programme : le vendredi à 19h, un concert du projet Spotlight on Kenyan Music 2006 avec de jeunes musiciens de Nairobi et de la province Est du pays. Puis, les grandes stars de la musique kenyane monteront sur scène pour un répertoire en français. Le samedi aura lieu la finale du concours de la chanson en français.

 LIBYE

Tripoli

Le cadre prestigieux des jardins de l’Ecole des Arts et Métiers de Tripoli, ancien palais Ottoman, accueille les concerts du Tripoli Jazz Band et des Joyeux Urbains (cabaret guinguette) pour cette cinquième édition de la Fête de la Musique.

 MALI

Bamako

Le Mali fête la musique, la diversité culturelle et le dialogue des cultures.

Découvrez trois cultures, trois rythmes et trois genres différents avec Mandé Bossa, projet de création musicale métissée réunissant le Mali, le Brésil et la France, au Centre culturel français de Bamako le 21 juin à 21h. Cette création unit les fondements rythmiques du Brésil et de l’Afrique de l’Ouest aux instruments à cordes (guitare, n’goni, kora, birimbao, cavakine) qui sont autant de passerelles vers la découverte d’un nouveau son. Exalté et modelé par des artistes « montants » de la jeune génération, Mandé Bossa est le fruit du métissage entre la bossa nova, style musical né au Brésil mélangeant la samba, le rythme traditionnel brésilien et le jazz, et la musique mandingue, porteuse de la tradition orale africaine. Cette musique entraînante, vibrante, résultat d’un travail rassemblant des artistes aux horizons et aux styles différents, créera la surprise en nous emmenant dans un voyage encore inconnu, métissé et bariolé. Avec Thomas Naïm et Ludwig Gorhan,Adama Yalomba, Nampé Sadio, Samba Diabaté, Hamet Fofana, Sophie Dellila.

Célébrez le rap, la variété, mais aussi la musique malienne autour de groupes mandingues, wassoulou, touarègues avec Seydoni Production les 23, 24 et 25 juin sur les berges du Niger à Badalabougou.
www.ccfbamako.org

 MAROC

Rabat

Hoba Hoba Spirit sera en concert à l’espace Balzac, l’antenne de l’Institut français à Kenitra. Les cinq musiciens de Hoba Hoba Spirit offrent un groove maghrébin où les guitares électriques viennent percuter les rythmiques gnaoui ou châabi.
Des concerts seront également organisés à l’école Sindbad.

Pour plus d’infos : www.ambafrance-ma.org

 NIGER

Niamey

A l’occasion de la vingt-cinquième Fête de la Musique, le comité d’organisation a décidé de mettre à l’honneur le Centre de Formation et de Promotion Musicale (CFPM Elh Taya). Ainsi, toute la journée du 21 juin le CFPM ouvre ses portes à tous les amoureux de la musique, amateurs et professionnels. On pourra y découvrir l’apprentissage de la musique avec les ateliers de formation musicale, les instruments traditionnels avec les visites guidées du musée, les techniques d’enregistrement dans le studio numérique… et bien-sûr écouter de la musique dans les nombreux espaces qui accueilleront les musiciens. Emmené par les différentes fanfares qui sillonneront la ville en fin d’après-midi, le public pourra assister à un concert géant partagé sur les trois plateaux musicaux installés au Centre culturel Oumarou Ganda qui jouxte le CFPM. Des dizaines de groupes de tous styles s’y succèderont toute la nuit.

Pour plus d’infos : www.ambafrance-ne.org

 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Kinshasa

Cette année, les festivités se dérouleront durant tout le mois de juin :

le 21 juin : la parade des fanfares

le 24 juin : carnaval avec les Accrobantous

le 29 juin : concert J ‘Affro’zz

Pour plus d’infos : www.ccf-kinshasa.org

 RWANDA

Kigali

A l’initiative de l’Ambassade de France au Rwanda et avec le soutien du Ministère de la jeunesse, de la culture et des sports, la deuxième édition de la Fête de la Musique a lieu à Kigali le 21 juin. Dès midi, une parade partira du Centre d’échanges culturels franco-rwandais pour silloner le centre ville et les quartiers populaires. Puis, de 15h jusqu’à la nuit, un grand concert en plein air devant le Centre des jeunes de Kimisagara accueillera de nombreux groupes et musiciens : Army Jazz Band, Rehoboth, Richard Ngendahayo, Abraxas, Vip Cadillac, Massamba, Minani Rwema, MC Monday, Holy Jah Doves, Best Sound, Azaf, Impessa, Aime U Wimana, David, Stella, Papy, Kipeti, Salus Populi, KGB, Smart Boys, etc.
www.afstp.org

 SENEGAL

Dakar

A l’occasion de la fête de la musique, l’Institut français Léopold Sédar Senghor organisera un grand concert le 21 juin de 18h à 23h au théâtre de verdure. Un plateau réunit 10 artistes autour de Carlou D, parrain de l’événement. Au programme : Kanouté Kunda (musique mandingue), Xelmi (musique traditionnelle), Super Kourouka (afro), N’gatamaaré (folk), Ndeye Kassé (mbalax), Mélokane (folk), Timshel (afro reggae), Negrissim (rap), Waflash.
www.institutfr-dakar.org

 SOUDAN

Karthoum

La musique est omniprésente au Soudan, en particulier le chant et la chanson où les traditions régionales sont très riches. Pour la première année, le ministère soudanais de la culture soutient la Fête de la musique organisée par le Centre culturel français , durant 3 jours. Trois grands concerts aux styles différents : le jeune chanteur David Angelo le 20 juin; les orchestres nationaux traditionnels le 21 juin ; et Abd El Gadir Salim, célèbre artiste originaire du Darfour, le 22 juin.
www.ccfkhartoum.net

 TCHAD

Ndjamena

En quinze ans, la Fête de la Musique est devenue un rendez-vous culturel très attendu à N’Djaména. De nombreux lieux et opérateurs culturels se sont associés au Centre culturel français pour proposer cette année encore une programmation riche et variée. Du saï au soukouss en passant par tous les rythmes africains dont la musique traditionnelle tchadienne ; du hip-hop au reggae en passant par la salsa, la Fête de la Musique à N’Djaména est l’occasion pour le public de partager et de découvrir toutes les musiques dans une ambiance chaleureuse et festive.

La Fête de la Musique se tiendra dans plus de dix lieux à travers la ville : Centre culturel français, Maison de la culture Baba Moustapha, Centre Don Bosco, INJS, Centre soudanais, temple Chari Jazz, radio Harmonie, espace Fest’Africa et dans les quartiers d’Abena, Walia et Farcha.
_Parmi les artistes présents cette année : les désormais célèbres Tibesti, qui préparent un album sous la direction artistique de Frédéric Galliano, les jeunes groupes prometteurs Goskad, Ndilbé et Wakil qui mêlent tradition et modernité, toute la scène rap n’djaménoise (Shifna, Shut Gottio, Dangerous City), Dar Sila, le chantre de la musique afro-arabe, etc.

 TUNISIE

Tunis

La Tunisie célèbre avec enthousiasme la Fête de la Musique. Des institutions culturelles tunisiennes, des opérateurs et des partenaires privés s’associent à l’Institut français de Tunis pour soutenir des initiatives locales où la musique est à l’honneur. Des concerts gratuits aux expressions multiples, du rock à l’électro, du hip hop aux musiques du monde, sont organisés dans toute la Tunisie. L’Institut français présente deux artistes, aux univers riches et complémentaires, pour 4 soirées exceptionnelles, les 21, 22, 23 et 24 juin : Clotaire K et Vitalic.
D’origine libanaise et égyptienne et vivant en France, Clotaire K a réussi à créer l’alchimie du hip hop et de la musique traditionnelle orientale. Il sera en concert à Tunis le 21 juin et le 22 à Sousse.
Avec ses sons électro rythmés, aux couleurs et à l’énergie rock, Vitalic a électrisé les pistes de danse des plus grands clubs et festivals du monde entier. Il jouera le 23 juin à TUNIS et le 24 à SFAX.

Pour plus d’infos : www.amb-tunisie.fr

 ZIMBABWE

Harare

La Fête de la Musique à Harare est l’occasion de rassembler trois groupes zimbabwéens parmi les plus populaires ou les plus innovants :

Oliver Mutkudzi, chanteur engagé et véritable idole musicale du pays

Les Cool Crooners, considérés comme le Buena Vista Social Club Zimbabwéen

The Collaboration / Hupenyu Kumusha, l’un des projets musicaux les plus novateurs de l’année, rassemblant la fine fleur des musiciens et chanteurs de différentes formations dans un projet alliant jazz, soul et musique traditionnelle.

Cette rencontre musicale aura lieu le 21 juin, de 19h30 à 22h15 au Londoners, salle de concert populaire de Harare.