Une épidémie de choléra déclarée au Burkina Faso

Bactéries du choléra
Choléra (illustration)

Une épidémie de choléra a été déclarée au Burkina Faso, après la confirmation d’un cas de contamination au Centre médical de Kantchari, dans la région de l’Est de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Le choléra est une maladie diarrhéique épidémique, due à des bactéries contenues dans l’eau ou les aliments contaminés.

Le ministre burkinabè de la Santé, Robert Lucien Jean-Claude Kargougou, a, dans un communiqué, informé qu’un patient de 25 ans, de sexe masculin, s’est présenté avec des selles aqueuses abondantes, des vomissements incoercibles, dans un état de déshydratation. Selon le gouvernement, ces symptômes ont débuté au niveau du marché de Boudiéri, dans la ville de Kantchari.

Toujours selon le département de la Santé, les résultats des prélèvements ont confirmé la présence du Vibio cholerae du sérogroupe 01 et sérotype Ogawa. Les autorités sanitaires ont confirmé le diagnostic de choléra et déclaré dans la foulée une épidémie. Conformément au protocole sanitaire en vigueur, les personnes en contact avec le patient ont été recensées et prises en charge gratuitement.

Un deuxième cas suspect a été notifié dans la même localité, avec un «amendement très rapide de la symptomatologie», ajoute le communiqué, qui précise que l’ensemble des directeurs régionaux de la santé de l’hygiène publique du Faso ont reçu du ministère de la Santé des directives en matière de surveillance épidémiologique, de prévention et de prise en charge des cas. D’ailleurs, une vaste opération de désinfection est en cours dans la commune.

Lire : Quatre choses à savoir sur la crise humanitaire au Burkina Faso