Un Tunisien arrêté en France pour apologie du terrorisme

Un Tunisien a été arrêté à Nice, en France, pour apologie du terrorisme. Pour commettre son forfait, il avait emprunté la connexion de sa voisine, une jeune fille, qui a été interpellée avant d’être relâchée.

Prêter sa connexion internet à son voisin a valu à une jeune Niçoise d’être interpellée, le 15 septembre dernier, pour apologie du terrorisme, avant d’être mise hors de cause. C’est ce qu’ a annoncé, ce vendredi 18 septembre 2015, la préfecture de police, qui précise que les policiers se sont aperçus qu’elle avait prêté sa connexion internet à son voisin, un Tunisien de 35 ans, qui est à l’origine des messages à caractère terroriste.

Ce sont des tweets qui ont alarmé la préfecture de police de Paris qui a immédiatement demandé à la police locale d’intervenir et d’arrêter la jeune fille puisque les tweets provenaient de son adresse IP. Ayant compris leur erreur, les policiers l’ont relâchée avant de s’intéresser au voisin de la jeune femme, un Tunisien de 35 ans. Ce dernier a été appréhendé à son domicile, selon Nice Matin.

Après avoir été placé en garde à vue durant 48 heures, le jeune Tunisien a été déféré devant le parquet de Nice pour être jugé en comparution immédiate. Le prévenu est connu des services de police pour des affaires de vols, de recels et de trafic de stupéfiants. Depuis les attentats de Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, en janvier dernier, la justice française a durci la loi et punit de peine de prison ferme toute personne qui ferait l’apologie du terrorisme.

Un terroriste prénommé Reda a été arrêté, le 11 août dernier, par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), ont annoncé, ce vendredi, des sources judiciaires. Il projetait de commettre un attentat contre des salles de concert.

Lire aussi :

 [France : arrestation d’un terroriste qui projetait de commettre des attentats

 >https://www.afrik.com/france-arrestation-d-un-terroriste-qui-projetait-de-commettre-des-attentats