Un rapport américain dénonce les exactions des forces de Gbagbo en 2010

Selon le rapport 2010 sur les droits de l’Homme publié ce vendredi par les Etats-Unis, les forces loyales à Laurent Gbagbo, le président sortant ivoirien, ont commis des exactions majeures en Côte d’Ivoire, dont des assassinats, tortures et détentions, rapporte l’AFP. Le département d’Etat américain cite des sources de l’ONU selon lesquelles 173 personnes ont été tuées, 90 torturées, violées ou maltraitées, 471 autres détenues arbitrairement et 24 portées disparues dans le pays pendant la semaine du 15 au 22 décembre, rapporte Le Figaro