Un opposant ougandais appelle ses partisans à la grève du sexe

Un homme politique de l’opposition ougandaise, Stanley Kalembaye, a demandé jeudi à ses partisans d’observer une «grève du sexe» pour dissuader leurs épouses de voter pour le parti au pouvoir lors des élections de février prochain. «Vous dites que vous êtes des partisans de l’opposition mais vos femmes votent toujours pour le Mouvement de résistance nationale (NRM)», a-t-il lancé à ses partisans lors d’une réunion, rapporte 20minutes.fr. «Je vous propose de leur dire que vous ne remplirez plus votre devoir conjugal tant qu’elles n’auront pas changé d’avis», a-t-il ajouté. Kalembaye, membre du Forum pour le changement démocratique, est candidat à la mairie de Mbarara, dans le sud-ouest du pays. Les spécialistes de la vie politique ougandaise pensent que ce scrutin confirmera la domination du président Yoweri Museveni et de son parti, le Mouvement de résistance nationale (NRM). A moins que…