Un nouveau groupe djihadiste menace l’Egypte

Un nouveau groupe djihadiste en Egypte, Ajnad Misr, revendique huit attentats depuis le 20 novembre dernier et menace d’en commettre d’autres, dans une vidéo mis en ligne sur Twitter, ce jeudi.

Un nouveau péril apparaît en Egypte après la diffusion, ce jeudi, d’une vidéo d’un groupe djihadiste jusque-là peu connu, qui revendique déjà huit attentats en Egypte et menace d’en commettre d’autres. Le message a été diffusé sur Twitter. Ajnad Misr (les soldats d’Egypte, en arabe) veut être le défenseur des manifestantes islamistes opprimées par la police.

Les dernières manifestations des islamistes pro-Morsi ont été sévèrement réprimées par les forces de l’ordre égyptiens. On a pu voir des images de femmes voilées molestées par des policiers. Sur la vidéo, Ajnad Misr promet « aux mères de ceux qui ont été tués ou emprisonnés qu’elles seront bientôt contentées », rapporte l’AFP. Le groupe menace l’Egypte sur la préparation de nouvelles attaques.

Ce groupe djihadiste a été adoubé par Ansar Beit al-Maqdess, qui est basé dans le Sinaï, d’où ont débuté les attaques contre des forces de l’ordre et des soldats, avant de se propager dans la capitale, Le Caire.

Face à la répression subit par les partisans de l’ex-président Mohamed Morsi, ces groupes djihadistes déclarent s’inspirer d’Al-Qaïda pour organiser les représailles contre le pouvoir en place. Depuis la destitution du président islamiste en juillet dernier, plus de 1 400 morts, 15 000 arrestations ainsi que des centaines de condamnations à mort de façon expéditives sont à déplorer.