Un millier de migrants arrêtés entre le Maroc et l’Espagne

Ce lundi 16 décembre, un millier de migrants clandestins ont été interceptés par les forces de l’ordre. C’était au moment où ils tentaient de franchir la barrière qui sépare l’enclave de Melilia des provinces nord du Maroc.

Ce lundi 16 décembre, un millier de migrants clandestins ont été interceptés par les forces de l’ordre. C’était au moment où ils tentaient de franchir la barrière qui sépare l’enclave de Melilia des provinces nord du Maroc.

Ils étaient un millier « rangés en deux files parallèles, et qui se dirigeaient du massif montagneux du Gurugú à proximité de la frontière » rapporte l’AFP qui cite le communiqué de la préfecture de Melilia. Ce groupe important d’immigrants clandestins a été neutralisé par les forces marocaines et la Garde civile espagnole à la frontière entre le Maroc et l’enclave espagnole de Melilia.

Cet assaut spectaculaire lancé par les immigrants a poussé les autorités de la préfecture de l’enclave espagnole à attirer l’attention. Pour elles, « la tentative avortée démontre une fois de plus l’extrême pression migratoire sur cette ville et la nécessité de renforcer les mesures anti-intrusion qui composent son périmètre frontalier».