Un jeune Allemand d’origine marocaine lance une pétition contre un manuel scolaire « raciste »

En Allemagne, un jeune lycéen d’origine marocaine a lancé une pétition visant à ôter un manuel scolaire contenant des mots « racistes » et lance aussi un appel pour la lutte contre la xénophobie en milieu scolaire.

Titrée « Arrêtez le racisme dans les écoles », la pétition du jeune homme nommé Elias a capté l’attention de la version allemande de RTL qui a dédié à cette cause un long article. En effet, le média révèle que jusque-là, le jeune homme ignorait le sens du mot « Kanake » ; expression servant d’insulte à l’encontre des immigrés, étrangers ou bien des membres d’un autre groupe ethnique différent. Toujours dans ce manuel, il est écrit que les migrants sont « sexistes et stupides ».

« Au début, j’ai hésité à le dénoncer. Je le regrette encore aujourd’hui. Nous avons traité les textes dans la salle de classe sans aucune critique et mon professeur a utilisé le mot comme s’il n’était pas du tout insultant ou raciste », déplore le jeune homme. Et de plus, il fut amené à lire un texte contenant des mots « racistes » tout en essuyant les moqueries de ses camarades de classe.

« Nous parlons tous couramment l’allemand », a-t-il précisé.

Le ministère de l’Éducation de Basse-Saxe, sondé par RTL, a affirmé que le manuel n’avait jamais été soumis au processus d’approbation au cours duquel les éditeurs certifient sa conformité à la loi scolaire et aux programmes de base.

« Il ne devrait donc pas être utilisé en classe », déplore le porte-parole du ministère allemand, Sebastian Schumacher, qui terminera en ajoutant qu’« il ne devrait pas y avoir de place dans les manuels scolaires pour les préjugés ou le racisme. Même les malentendus doivent être évités ».