Un fugitif arrêté en Algérie après sa condamnation en France pour viol


Lecture 2 min.
La police algérienne
La police algérienne

Un fugitif franco-algérien de 36 ans, sous le coup d’une condamnation en France, suite à une affaire de viol sur personne vulnérable, a été interpellé en Algérie.

Coup de filet en Algérie où un homme, qui avait été condamné en France, dans le cadre d’une affaire de viol, a été interpellé. L’affaire était d’autant plus grave que l’homme avait commis son forfait sur une personne vulnérable. En fuite pendant son procès, qui a eu lieu en 2017, l’homme s’était réfugié en Algérie.

Ce Franco-algérien était poursuivi pour des faits qui remontent à 2009, notamment pour avoir violé, en mai de cette année-là, une adulte handicapée, à son domicile situé à Lille, non sans avoir porté des coups sur la mère de sa victime. Interpellé, il avait été placé en détention provisoire avant d’être libéré sous contrôle judiciaire.

Si le Franco-algérien s’était présenté libre à son procès qui s’est tenu fin 2017 et à l’issue duquel il avait été condamné à 13 ans de prison, il a tout de même pris la poudre d’escampette à la suite de sa condamnation. Un mandat d’arrêt avait alors été émis et Interpol mis sur le coup. L’homme a finalement été interpellé, le 27 juillet, à Hennaya, une ville au Nord de l’Algérie.

L’Algérie n’extradant pas ses ressortissants, il incombe aux autorités françaises la mission d’effectuer les démarches nécessaires afin que l’homme puisse purger sa peine dans les prisons algériennes.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter