Un enfant de deux ans à l’origine de l’épidémie d’Ebola


Lecture 2 min.
arton42316

Un enfant de deux ans serait à l’origine du Ebola en Guinée, où le virus a fait son apparition en janvier 2014.

Selon des travaux publiés dans la revue scientifique New England, après avoir épluché les données cliniques de plusieurs patients dans un hôpital du sud-est de la Guinée, des médecins et chercheurs sont parvenus à identifier le patient à l’origine de l’épidémie Ebola, qui a déjà fait plus de 1 000 morts depuis 8 mois en Afrique de l’Ouest. Ce patient en question, contre toute attente, n’est autre qu’un petit garçon de deux ans, qui vivait dans un village proche de Guéckédou, dans le sud-est de la Guinée.

D’après ces chercheurs, l’infection d’un soignant a accéléré la propagation du virus. D’après eux, l’enfant est mort le 6 décembre 2013, juste après avoir manifesté des symptômes liés au virus Ebola. Dans les semaines qui ont suivi, sa mère, sa grand-mère et sa sœur de 3 ans, toutes les trois contaminées, sont également décédées. Le virus s’est alors propagé dans le village avant de toucher un aide-soignant de Guéckédou.

D’après les scientifiques qui ont découvert l’origine de l’épidémie en Guinée, c’est l’infection de ce professionnel de santé, en contact régulier avec des patients, qui aurait accéléré la propagation du virus à trois villes de Guinée, Macenta, Nzérékoré et Kissidougou. Puis, la propagation du virus Ebola s’est faite très rapidement, et plusieurs localités du pays ont été touchées, dont la capitale Conakry, avant de gagner la Sierra Leone et le Libéria, voisins de la Guinée.

Depuis son apparition en Guinée, Ebola a fait près de 1 000 morts. L’épidémie continue de se propager en Afrique mais aussi vers les pays occidentaux. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a tiré la sonnette d’alarme face à une « urgence publique mondiale ».

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter