Un chat chez les Harlequins

L’ancien capitaine des Springboks, Andre Vos, vient de signer un contrat de trois ans et demi avec le club anglais des Harlequins. Joueur polyvalent, le rugbyman sud-africain entend se faire une place dans le championnat anglais. Et revenir en force dans son équipe nationale.

 » Jouer au NEC Harlequins est un nouveau challenge très excitant. Le club a toujours été très respecté et y jouer sera une grande expérience pour moi. Je suis très enthousiaste pour travailler avec Mark Evans (directeur exécutif, ndlr) car il emmènera le club de plus en plus loin « , déclare Andre Vos, l’ancien capitaine des Springboks.

Il vient de signer un contrat de trois ans et demi avec l’équipe anglaise des Harlequins. La lune de miel s’annonce heureuse. Le coach anglais Marc Evans ne tarit pas d’éloges sur sa nouvelle recrue. « Nous sommes ravis d’avoir signé avec Andre qui est un avant de classe internationale. Il peut jouer à tous les postes de troisième ligne et a montré qu’il souhaitait s’impliquer dans le club en signant pour une longue période « .

Joueur polyvalent

Andre Vos, 32 sélections à son actif, a été pendant de longues années le symbole du renouveau du rugby sud-africain. A 27 ans, il veut donner une nouvelle impulsion à sa carrière. L’année dernière, il a dû céder le brassard de capitaine à son compatriote Bobby Skinstad, plus en forme depuis un an. Son équipe actuelle, les Golden Cats, est avant-dernière du Super-12, avec une seule victoire et dix défaites.

Il y a deux ans, le troisième ligne, dans une déclaration commune avec son entraîneur Harry Viljoeven, a fustigé l’apartheid. Et fait acte de repentance. Depuis, il milite pour la présence des Sud-Africains noirs dans l’équipe nationale. Andre Vos rejoindra sa nouvelle équipe le mois de novembre prochain, après la fin du championnat sud-africain.