Un Camerounais mis en cause dans l’affaire du Stade Français

Le Stade Français, grand club de rugby parisien, est au bord de la faillite. Mais une Fondation canadienne, la Fondation pour l’amélioration des conditions de l’enfance dans le monde (Facem) devait investir 12 millions d’euros et permettre de relancer le club. Seulement, cette fondation n’existait en réalité pas et les documents qu’elle avait produit étaient des faux. Bernard Laporte, président du Stade Français et ancien ministre des Sports de Nicolas Sarkozy a versé plus de 150 000 euros à la Fondation dans le cadre de «frais de constitution d’un tour de table et recherche d’investisseurs». Une somme qu’il n’est sans doute pas prêt de revoir. La justice s’intéresse maintenant à un Camerounais, Christophe Nyanga, secrétaire général de la Facem qui a été placé en garde à vue rapporte Grioo.com.