Un Algérien cadre d’Al-Qaïda expulsé vers la France


Lecture 1 min.
arton34190

Le Pakistan a expulsé mardi vers la France Naamen Meziche, un Français d’origine algérienne, considéré comme un cadre historique d’Al-Qaida et soupçonné d’être impliqué dans une filière d’apprentis jihadistes et des projets d’attentats en Occident.

Le Français d’origine algérienne, Naamen Meziche, considéré comme un cadre historique d’Al-Qaida et soupçonné d’être impliqué dans une filière d’apprentis jihadistes et des projets d’attentats en Occident, a été expulsé vers la France par le Pakistan. L’information vient de l’AFP qui évoque une source diplomatique.

Selon l’AFP, après seize mois de détention, Meziche a été conduit dans la nuit de lundi à mardi à l’aéroport d’Islamabad, où il a été placé dans un avion à destination de Paris via Dubaï, sous une forte escorte. Meziche, qui a également un passeport algérien, « est arrivé par avion dans l’après-midi à Paris », a ajouté la source diplomatique. Il a été interpellé dès son arrivée en France pour être placé en garde-à-vue par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Toujours selon l’AFP, cette interpellation s’est faite sur commission rogatoire d’un juge d’instruction antiterroriste parisien, ouverte en mars 2013 pour association de malfaiteurs en vue de préparer un ou plusieurs crimes de nature terroriste, a précisé une source judiciaire. Cette source précise qu’en matière antiterroriste, une garde-à-vue peut durer quatre jours.

Naamen Meziche avait été arrêté en mai 2012 par la police pakistanaise dans le sud-ouest du pays, une région reculée, souvent empruntée par les jihadistes. Meziche est décrit comme un « cadre important d’Al-Qaida, lié à la cellule de Hambourg à laquelle appartenaient les auteurs des attentats du 11 septembre 2001.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter