Un Algérien à Roland-Garros

C’est la première fois qu’un tennisman algérien atteint les quarts de finale au prestigieux tournoi de Roland Garros junior. Le champion d’Afrique Lamine Ouahab s’est facilement imposé devant le Français Richard Gasquet (6-3, 6-4). L’aventure continue pour la star montante qui n’a cédé, pour l’instant, aucun set à ses adversaires.

A Roland-Garros, j’écrirai mon nom. L’Algérien Lamine Ouahab ne doute pas un instant de ses capacités. Ni de son talent. Il aligne les victoires dans le plus grand calme. Il s’est qualifié ce mercredi en disposant facilement de l’espoir français Richard Gasquet en deux sets, 6-3, 6-4. Arrivé en inconnu à Roland Garros, le champion d’Afrique junior commence à avoir un fan club dans les gradins, qui l’encourage bruyamment. Accroché au cours des premiers sets lors de ses rencontres précédentes, il arrive toujours à dominer son adversaire dans les seconds sets. Le Suédois Robin Soderling, tête de série n° 11 (7-5, 6-4), et le Canadien Frank Dancevic (7-6, 6-1) peuvent en témoigner. Ils s’accrochent au début puis s’écroulent devant la ténacité et les coups liftés de Lamine Ouahab, classé 25e joueur mondial du classement ITF. Face au Canadien, il a pu déployer tout son art durant le second set en enchaînant les aces et les secondes balles victorieuses.

Machine à gagner

Après ses excellents résultats à Santa Cross aux Etats-Unis et à Milan, le numéro un junior du tennis africain entend aller le plus loin possible à Roland Garros. Il a pris le bon chemin. La terre battue lui réussit très bien. Le tapis naturel rouge sang lui permet de procéder à sa technique favorite : alterner les attaques et le jeu en fond de court. Il dispute toutes les balles, décourageant ainsi ses adversaires.  » Il ne perd pas les balles faciles. C’est l’apanage des champions car généralement les jeunes demeurent concentrés sur les balles difficiles et se relâchent devant les points faciles « , analyse Halimou, entraîneur dans la banlieue algéroise.

Si Lamine Ouahab continue de pratiquer le même jeu, il aura toutes ses chances face au Luxembourgois Muller Gilles, tête de série n° 2.