Tweets sur Israël, Fake news ? : le candidat à l’Eurovision Bilal Hassani au cœur d’une polémique

Bilal Hassani

Le candidat de la France au concours de l’Eurovision, Bilal Hassani, est au cœur d’une polémique sans précédent après que d’anciens tweets à controverse sur Israël, ont fait surface en ligne.

Vainqueur de l’émission du 26 janvier dernier, le jeune chanteur Bilal Hassani, avec son titre « Roi », a été désigné pour représenter la France au concours de l’Eurovision prévu du 14 au 18 mai prochains à Tel-Aviv, en Israël. Sauf que le vainqueur de la première édition de Destination Eurovision, divise désormais la Toile ; quelques jours seulement après ce premier succès. En cause, des tweets polémiques remontant à 2014 issus du compte de Bilal Hassani, qui ont été remis au goût du jour.

Ce qui apparaît troublant, dans un des tweets, l’Etat d’Israël est accusé d’être coupable de « crimes contre l’humanité ». Dans un autre tweet, l’auteur défend l’humoriste Dieudonné face à la chaîne Canal+. Et dans la nuit du 1er au 2 février, Bilal Hassani a publié une vidéo pour démentir ces propos et assurer être victime de fake news.

A lire : « Je suis pas Français, je suis Marocain ! » : polémique sur la nationalité de Bilal Hassani

« Je ne devrais même pas avoir à répondre à tous ces mensonges mais je constate bien que je ne peux pas garder le silence, précise-t-il d’entrée. Ces propos ne sont pas les miens. Ce ne sont ni mes écrits, ni mes pensées. Quand j’avais 14 ans, mon compte Twitter je n’étais pas le seul à y avoir accès. Plusieurs personnes avaient mon mot de passe et il s’est passé des choses qui étaient hors de mon contrôle et hors de ma connaissance ».

Toujours, Bilal Hassani rappelle que même s’il avait été à l’origine des messages, il n’avait que 14 ans à l’époque des faits. Fake news ou non, la polémique enfle.