Tunisie, Youssef Chahed : « Différencier les immigrants clandestins des terroristes »

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, en marge de sa visite officielle en Allemagne, s’est dit convaincu qu’il faut faire la différence entre le retour des immigrants clandestins et des terroristes revenant des foyers de tension.

En marge de sa visite officielle en Allemagne, le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a déclaré, mercredi 15 février 2017, qu’il faut « faire la différence entre le retour des immigrants clandestins et des terroristes revenant des foyers de tension ». Pour le Premier ministre tunisien, les terroristes seront jugés selon les dispositifs de la loi antiterroriste, soulignant qu’il a parlé avec la partie allemande de l’organisation de l’immigration et l’éradication de celle clandestine.

Par ailleurs, dans une interview accordée à la chaîne allemande DW, le Premier ministre tunisien a indiqué que sa visite en Allemagne vise à dissiper tout malentendu pouvant porter atteinte à la qualité de la relation bilatérale entre les deux pays. Pour Youssef Chahed, « il fallait qu’on aille sur place pour rassurer nos partenaires et dissiper tout malentendu », précisant que l’Allemagne a joué un rôle essentiel dans la Tunisie après la Révolution pour faire aboutir la transition démocratique.

Annonçant un projet allemand en Tunisie qui consiste à la création d’une université allemande et un pôle régional de formation professionnelle, le chef du gouvernement précise qu’il s’agit d’un « projet gigantesque qui concrétise la qualité de la relation entre les deux pays. Ce projet permettra aux jeunes Tunisiens et de s’épanouir et nous avons déjà consacré un grand terrain pour la construction de l’université ».