Tunisie: une constitution six mois après l’élection d’octobre, selon le Premier ministre

Le Premier ministre tunisien, Béji Caïd Essebsi, veut une constitution pour son pays dans les six mois qui suivent l’élection d’une Assemblée constituante le 23 octobre, d’après des déclarations faites samedi au quotidien japonais ‘‘Nikkei’’ et publiées ce lundi, rapporte Kapitalis. Afin d’accélérer le processus de démocratisation, « nous voulons adopter une nouvelle constitution dans les six mois » suivant l’élection de l’Assemblée constituante, prévue pour le 23 octobre, a déclaré le Premier ministre. Il a ajouté que la date des prochaines élections générales sera décidée après le vote du 23 octobre.