Tunisie : un douanier abattu près de la frontière algérienne

Un agent de la Garde douanière tunisienne a été tué ce dimanche par des terroristes armés dans le ville de Bouchebka près de la frontière algérienne, a annoncé ce lundi le président d’un syndicat douanier.

La Tunisie ne cesse de vivre des drames depuis ces derniers mois. Le pays qui tente de se remettre des deux attentats perpétrés en mars et juin dernier doit faire face à un nouveau drame. Un agent de la Garde douanière a été abattu ce dimanche par des terroristes armés dans la ville de Bouchebka, près de l’Algérie, selon le président d’un syndicat douanier.

Trois autres personnes ont été blessés lors d’échanges de tirs dont l’un grièvement. L’attaque a été revendiquée par le principal groupe extrémiste armé tunisien lié à Al-Qaïda, la Phalange Okba Ibn Nafaa. Le groupe aurait tendu une embuscade aux douaniers. Ce drame intervient au lendemain de la mort deux islamistes armés tués lors d’une opération de l’armée menée dans l’est du pays. Plusieurs armes à feu ont été saisies dont un fusil d’assaut, un fusil mitrailleur et plusieurs munitions. Le 19 août dernier, un policier a été tué par deux inconnus à moto dans la région de Sousse.

Les autorités tunisiennes ont tué trois dirigeants de la Phalange Okba Ibn Nafaa en juillet dernier. Le chef de la Phalange a été tué fin mars lors d’une opération des forces spéciales dans la région de Gafsa, dans le centre. Ce groupe serait l’auteur de l’attentat du musée Bardo en mars dernier qui a fait 22 morts.

La Tunisie depuis sa révolution en 2011 doit faire face à la progression de mouvements terroristes, commettant plusieurs attaques dans le pays. Plusieurs soldats et policiers ont été tués par des groupes armés depuis 2011.

Lire aussi :

  Tunisie : des inconnus à moto abattent un policier près de Sousse