Tunisie : un député de Nidaa Tounès échappe à une tentative d’assassinat

En Tunisie, le député de Nidaa Tounès, le parti au pouvoir, Ridha Charfeddine, a été victime d’une tentative d’assassinat, ce jeudi.

Le député tunisien du parti au pouvoir, Ridha Charfeddine, a frôlé la mort. En effet, ce jeudi matin, il a été victime d’une tentative d’assassinat à Sousse. Un homme armé a ouvert le feu sur son véhicule sans l’atteindre. « C’est un miracle que je sois encore vivant », a déclaré le député à la radio privée Jawhara FM. Le chargé de communication du ministère de l’Intérieur, Walid Louguini, a précisé que des unités sécuritaires s’étaient rapidement rendues sur place et avaient observé neuf impacts de balle sur la voiture du député.

Très choqué, le député qui est depuis 2012 président du club de football de première division l’Etoile Sportive du Sahel (ESS) a été placé sous protection ainsi que les membres de sa famille. Une opération de ratissage est en cours afin de retrouver les auteurs de ces tirs qui auraient pu être fatales à Ridha Charfefddine.

Lien avec les assassinats de Chorki Belaïd et Mohamed Brahmi?

Cet assassinat intervient seulement deux jours après l’ouverture d’une nouvelle enquête sur l’assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, en 2013. Cette nouvelle enquête a été ouverte à la suite de révélation de Moez Ben Gharbia, directeur de la chaîne de télévision privée Attasiaa TV. Le député Ridha Charfeddine est le principal actionnaire d’Attasiaa TV, la chaîne de Moez Ben Gharbia.

Qui est derrière cette tentative d’assassinat ? Est-ce le député ou le président de club qui a été visé ? Le mystère demeure. Une seule certitude, l’itinéraire du député avait fait l’objet de repérages. Cette tentative d’assassinat replonge le pays dans la peur, quelques jours après la levée de l’état d’urgence instauré après l’attentat de Sousse, en juin dernier.