Tunisie : un animateur condamné à 8 mois de prison pour escroquerie

Un animateur de télévision en Tunisie a été condamné ce mardi à huit mois de prison ferme pour trafic d’influence et escroquerie, a annoncé la Cour d’appel ainsi que son avocat.

Samir El Wafi, animateur phare à la télévision en Tunisie est en proie à la justice de son pays. Cette dernière l’a condamné ce mardi à une peine de huit mois de prison ferme après avoir promis à l’homme d’affaire Hamadi Touil en fuite d’intercéder en sa faveur en échange d’une interview. Il a également été condamné pour escroqueries.

Lors du jugement en première instance, Samir El Wafi avait reconnu les faits tout en précisant qu’il s’agissait d’une ruse dans le but d’obtenir une interview exclusive. Certains évoquent même un échange d’argent entre les deux hommes. L’animateur considère l’homme affaire qui est un proche de Ben Ali conne une boîte noire car il dispose d’une multitude d’information sur le régime de Ben Ali. De ce fait, en voulant obtenir un « scoop, je lui ai fait croire que je pouvais l’aider », a-t-il précisé pour sa défense.

Jusqu’à son arrestation en avril dernier, Samir El Wafi animait tous les dimanches l’émission « Pour ceux qui osent seulement », sur la chaine privée Al Hiwar Ettounsi. Durant son émission, il recevait une personnalité interrogée sans aucun tabou. Son émission lui a valu d’être à la fois apprécié et critiqué par les Tunisiens.

A l’annonce du verdict, son avocat Abdelaziz Essid a annoncé son intention de se pourvoir en cassation.