Tunisie : rassemblement devant le musée Bardo, une semaine après l’attentat

En Tunisie, une semaine après l’attentat au musée Bardo, l’émotion est encore vive dans le pays. Des centaines de personnes se sont rassemblées, ce mardi, devant le bâtiment, affichant leur fermeté face au terrorisme.

L’attentat au musée Bardo en Tunisie a marqué les esprits. Ce mardi 24 mars 2015, plusieurs centaines de Tunisiens se sont recueillis devant le musée en diffusant un message de paix et de solidarité. [Parmi la foule, certains pensaient que le musée Bardo avait rouvert ses portes->Tunisie : la réouverture au public du musée Bardo reportée
Tunisie : la réouverture au public du musée Bardo reportée
.

Non au terrorisme

Tout au long du rassemblement, les Tunisiens scandaient « non au terrorisme, nous n’avons pas peur ». La vie doit reprendre son cours en Tunisie et ne pas laisser place au terrorisme, précise l’un d’entre eux, comme un message personnel adressé aux responsables de l’attaque. « Il faut continuer à vivre et ne pas se terrer chez soi », martèle Abdelrahman Rihani, guide touristique présent au musée lors de l’attaque.

Un message de paix a également été véhiculé lors du rassemblement, notamment de par la société civile tunisienne et internationale qui s’est joint, en fin de journée, à la marche. Un rassemblement qui s’est déroulé à l’occasion de l’ouverture du Forum social mondial dont le thème, cette année, est la lutte contre le terrorisme. A cet effet, le Forum prévoit la rédaction d’une charte altermondialiste de lutte contre le terrorisme afin de trouver une alternative aux mesures sécuritaires face à ce phénomène, en proposant des solutions socio-économiques et culturelles.

Le 18 mars dernier, Tunis a été frappé par un attentat revendiqué par l’Etat islamique visant le mussée Bardo non loin du Parlement, qui a fait 21 morts dont 20 touristes.