Tunisie : quand le déconfinement coïncide avec le retour des cas importés

Alors que la Tunisie abandonne, à partir de ce jeudi 18 juin, les mesures de confinement obligatoire dans les hôtels, pour les Tunisiens rapatriés, le ministère de la Santé a annoncé avoir enregistré quatre nouveaux cas de Coronavirus, à la date du 17 juin 2020.

Cela ne sent pas du tout bon en Tunisie où l’abandon des mesures de confinement a été décrété à compter de ce jeudi 18 juin 2020. La raison, les autorités sanitaires, sous la tutelle du ministère tunisien de la Santé, ont annoncé avoir détecté quatre nous cas de personnes infectées au Covid-19. Ces cas, tous importés, ont été placés en confinement obligatoire.

C’est suite aux tests réalisés sur 709 personnes que ces cas de Covid-19 ont été détectés, portant le bilan des contaminations à 1 132 cas, dont 1 006 guérisons, 50 décès, et 76 personnes toujours en cours de traitement. Ainsi, la Tunisie enclenche le rapatriement de ses concitoyens. Ces derniers ont l’obligation « de présenter un test PCR négatif au Covid-19, effectué 72 heures au plus, avant l’arrivée aux frontières tunisiennes ».

La grande particularité est que ces vols de rapatriement ne seront plus suivis par des mesures de confinement obligatoire, puisque dès aujourd’hui, l’Etat se passera du contrôle des Tunisiens de retour de l’étranger dans les centres d’isolement.

Par ailleurs, les autorités tunisiennes ont décrété « des mesures devant accompagner l’accès des touristes au territoire national, à compter du 27 juin, date de la réouverture des frontières, dont la présentation à l’arrivée d’un test PCR de 72 heures ».

Tout touriste qui débarque sur le sol tunisien devra remplir une fiche sanitaire à l’aéroport de son pays de résidence. A l’arrivée à Tunis, il sera soumis à une prise de température et devra séjourner dans un hôtel où il est appelé à respecter le protocole sanitaire.