Tunisie : proclamé Président, Essebsi dévoile son gouvernement

A peine le candidat du parti Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi, a été officiellement proclamé président de la République tunisienne par l’Instance supérieure indépendante pour les élections, que la composition de son gouvernement a été dévoilée.

Le candidat du parti Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi, a été officiellement proclamé président de la République tunisienne, ce lundi 29 décembre 2014, par l’Instance supérieure indépendante pour les élections ( ISIE). Selon les résultats définitifs du second tour de l’élection présidentielle, dévoilés lors d’une conférence de presse par le président de l’ISIE, Chafik Sarsar, Essebsi a gagné 1.731.529 voix (55,68%) contre 1.378.513 (44, 32%) pour son concurrent, le Président sortant Moncef Marzouki.

A peine proclamé Président, le gouvernement de Essebsi aurait fuité. En effet, des sources auraient confié à l’hebdomadaire Akher Khabar de ce mardi 30 décembre 2014 la composition gouvernementale proposée par Essebsi. Et selon une information reprise par Investir, avec 33 portefeuilles ministériels, le gouvernement devrait être conduit par l’actuel ministre de l’Equipement, de l’Aménagement et du Développement durable, Hédi Larbi.

Des ministres du gouvernement Jomâa maintenus

Le site précise que d’autres noms ont été proposés pour occuper des postes ministériels, notamment Kamel Ben Naceur, ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Habib Essid, ancien ministre de l’Intérieur sous le gouvernement d’Essebsi, Yadh Ben Achour, docteur en droit et sciences politiques, Basma Khalfaoui, avocate et veuve du martyr de Chokri Belaid, Hassen Annabi, universitaire et homme politique, et Radhia Nasraoui, avocate spécialiste des droits de l’Homme.

Certains ministres du gouvernement Jomâa seraient également maintenus à la tête de leurs départements, notamment Ghazi Jeribi, ministre de la Défense, et Ridha Sfar, ministre délégué chargé de la sécurité nationale. D’après Mohamed Ennaceur, président de l’Assemblée des représentants du peuple (Parlement), le nouveau Président tunisien Béji Caïd Essebsi prêtera serment, mercredi 31 décembre 2014, devant les députés. La passation du pouvoir aura lieu le même jour au palais présidentiel de Carthage.