Tunisie : manifestation contre les extrémistes

Plusieurs milliers de personnes sont descendus dans les rues de Tunis à l’appel d’associations en réponse aux manifestations et aux violences des salafistes suite à la diffusion par la chaîne privée Nessma TV du film d’animation franco-iranien Persépolis, rapporte Le NouvelObs. « Le peuple veut un Etat civil », « Non à l’extrémisme, non à la violence, non à la répression », « Oui pour la liberté de presse », pouvait-on lire sur certaines pancartes. La présidente de l’association Egalité et équité, Faïza Skandrani, a dit craindre pour la liberté d’expression « menacée par les extrémistes ». Selon elle, « ce qui est arrivé à Nessma peut arriver à Hannibal TV (une autre chaîne privée) et à d’autres médias ».