Tunisie : MAM rejette les accusations contre ses parents au Parlement français

La ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, a rejeté ce mercredi devant l’Assemblée nationale les appels à la démission lancés par l’opposition, en affirmant que « répéter des mensonges n’en font pas des vérités » et en jugeant « abjectes » les attaques contre ses parents », rapporte ParisMatch. Pointée du doigt pour ses vacances controversées en Tunisie, c’est au tour de ses parents de faire face à la pression médiatique, après les nouvelles révélations du site Mediapart et de l’hebdomadaire Le Canard Enchaîné sur une transaction qu’ils auraient eu avec un homme d’affaire tunisien, Aziz Miled. Ils lui auraient achetés une société immobilière. Ce dernier est désigné comme « l’ami » qui avait prêté l’avion à la famille Alliot-Marie lors de leurs vacances en Tunisie à la fin de l’année dernière.