Tunisie : le parti islamique Ennahda veut des élections « transparentes »

Rached Ghannouchi, leader du mouvement islamique Ennahda, a insisté sur le fait que les élections du 23 octobre en Tunisie « doivent se dérouler dans un cadre démocratique et transparent ». Ghannouchi fait parti des favoris du premier scrutin. « Le plus important pour nous, c’est que les élections soient propres. Certaines forces refusent encore d’admettre notre légalité et notre légitimité », a-t-il déclaré, selon Afriquinfos. Le parti d’Ennahda a été légalisé le 1er mars 2011. Le leader du mouvement islamique est rentré en Tunisie après 20 ans d’exil à Londres.