Tunisie: Le mouvement islamiste Ennahda n’ira pas à la présidentielle

Le mouvement islamiste tunisien Ennahda ne présentera pas de candidat à la présidentielle prévue dans six mois en Tunisie mais souhaite participer aux législatives, lit-on ce mardi dans [Le Figaro-> http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/18/97001-20110118FILWWW00466-tunisie-pas-d-islamiste-a-la-presidentielle.php
], qui cite Houcine Jaziri, porte-parole du mouvement en France. « Il y a eu en Tunisie une révolution du peuple qui a revendiqué des droits sociaux et politiques. On ne veut pas avoir l’air de récupérer ce mouvement. On est disponible pour consulter tout le monde, toutes les forces politiques et de la société civile », a indiqué Houcine Jaziri. Réagissant à propos du gouvernement formé lundi par le Premier ministre Mohammed Ghannouchi et qui compte 24 membres dont d’anciens ministres de l’équipe de l’ex-président déchu et trois chefs de l’opposition légale, celui-ci a laissé entendre qu’il ne s’agissait pas d’un gouvernement d’union nationale, mais d’un gouvernement « des exclusions nationales », dénonçant la mise à l’écart d’acteurs majeurs de la politique tunisienne. « Il n’y aura pas de transition démocratique sans Ennahda », a-t-il ajouté. Ennahda avait obtenu 17% des voix lors des élections de 1991 avant d’être démantelé peu après.