Tunisie : le kamikaze contre la garde présidentielle est un vendeur ambulant

L’auteur de l’attentat suicide perpétré mardi à Tunis contre la sécurité présidentielle, qui a fait 12 morts, est un vendeur ambulant de 26 ans.

Le kamikaze correspond à la treizième dépouille retrouvée sur les lieux de l’attentat, présentée d’abord comme celle d’une victime supplémentaire.

on en sait un peu plus sur l’attentat perpétrée contre le bus de la garde présidentielle de Tunisie, le mardi 24 novembre dernier. Le ministère tunisien de l’Intérieur a annoncé, ce jeudi 26 novembre 2015, que l’auteur de l’attentat suicide perpétré mardi à Tunis contre la sécurité présidentielle, qui a fait 12 morts, est un vendeur ambulant de 26 ans, qui habite dans la banlieue de la capitale.

« Les analyses biologiques finales effectuées sur le treizième cadavre retrouvé ont permis d’identifier Houssam Ben Hedi Ben Miled Abdelli, un vendeur ambulant qui vivait dans le quartier populaire de Daouar Hicher, dans le gouvernorat de Manouba », indique un communiqué du ministère qui précise que le kamikaze devait avoir 27 ans le 10 décembre prochain.

Mercredi, l’organisation Etat islamique avait identifié l’auteur de l’attentat comme étant Abou Abdallah al-Tounissi, indiquant que ce Tunisien s’est introduit dans un bus de la sécurité présidentielle et s’est fait exploser. L’organisation terroriste avait même publié une photo du kamikaze, habillé de blanc et portant une ceinture d’explosifs, le doigt levé, la tête et le visage couverts par un foulard.

Cet attentat est la troisième attaque d’envergure revendiquée par le groupe terroriste en 2015. Il survient en effet après l’attaque contre le musée du Bardo qui a fait 22 morts dont 21 touristes, et celui de la plage de Sousse qui a fait 39 morts pour la plupart des Britanniques.