Tunisie : le chef du groupe terroriste Jund al-Khilafa tué

En Tunisie, le chef du groupe Jund al-Khilafa a été abattu par l’armée ans le centre-ouest de ce pays d’Afrique du Nord.

Le chef du groupe Jund al-Khilafa a été abattu, dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 novembre 2016, par des éléments de l’armée ans le centre-ouest de la Tunisie.

Selon Koaci qui a repris l’information, le ministère tunisien de la Défense a annoncé mercredi que l’armée avait abattu le chef d’un groupe terroriste lié à l’organisation Etat islamique, qui a assassiné le caporal Saâd Ghozlani, à son domicile près du mont Mghilla.

Le communiquée du ministère tunisien de la Défense précise en outre que le « djihadiste était à la tête du groupe qui a assassiné le martyr et soldat volontaire Saïd Ghozlani le 5 novembre ». Talel Saïdi, qui est qualifié de « dangereux terroriste », faisait l’objet d’un mandat d’amener depuis juin 2015 pour avoir pris part à des opérations terroristes.

Depuis sa révolution en 2011, la Tunisie fait face à une recrudescence des attaques djihadistes ayant fait plusieurs morts dans les rangs des forces de sécurité, mais aussi chez les civils. Les attaques contre le musée du Bardo, la plage de Sousse et la Garde présidentielle restent en mémoire.