Tunisie : Larbi Nasra libéré

Le fondateur de la chaîne de télévision privée Hannibal, Larbi Nasra, et son fils Mehdi, ont été libérés lundi après qu’ils ont été arrêtés la veille pour haute trahison et conspiration contre la sécurité de l’Etat, rapporte Global Net Tunisie. Larbi Nasra a déclaré avoir été traité avec un respect total par les forces de l’ordre. Dans une déclaration exclusive à sur sa chaîne, il a indiqué «avoir été surpris par la coupure de la transmission et avoir demandé des éclaircissements à ce sujet», déclarant qu’«il a été informé que la source de la coupure a été l’Office national de télédiffusion». Affirmant que le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur n’étaient pas au courant de la question, Larbi Nasra a précisé qu’il n’engagera aucune poursuite judiciaire, bien que l’accusation qui lui ait été adressée est très grave et que la loi lui accorde le droit de porter plainte en Justice.