Tunisie : la Révolution relancée?

Deuxième acte dans la Révolution du Jasmin : mobilisation des profondeurs du pays, des villages isolés, du Sud et du Centre de la Tunisie. Par milliers les habitants des régions déshéritées de Tunisie se sont mis en route vers la capitale et ils convergent le dimanche 23 janvier sur la résidence du Premier Ministre Mohamed Ghannouchi, qui a servi très longtemps l’ancien Président Zine El Abidine Ben Ali. Leur objectif proclamé : obtenir la démission du Premier Ministre, dont ils ne veulent plus entendre « les mensonges » et qu’ils rendent responsable de la gestion du pays, qui les a exclus de toute croissance économique.