Tunisie : extradition du beau-frère de Ben Ali arrêté en France ?

Ben Ali, ancien Président de la Tunisie

Les autorités tunisiennes ont introduit une demande d’extradition de Belhassen Trabelsi, beau-frère de l’ancien chef de l’Etat Zine El Abidine Ben Ali, arrêté en France.

Va-t-on vers l’extradition de Belhassen Trabelsi, beau-frère de l’ancien chef de l’Etat tunisien, Zine El Abidine Ben Ali, arrêté en France ? Tout porte à la croire, d’autant que Tunis a introduit une demande en ce sens auprès de autorités françaises. L’homme en question a été interpellé, il y a quelques jours.

« Le ministère de la Justice a pris l’initiative, vendredi, d’envoyer une correspondance aux autorités françaises, via le ministère des Affaires étrangères tunisien, leur faisant part de son désir d’extrader la personne concernée, conformément à l’accord bilatéral conclu entre les deux pays, portant sur la coopération judiciaire en matière pénale et sur l’extradition des criminels, adopté en 1972 », a indiqué une source citée par l’agence TAP.

Lire aussi : Belhassen Trabelsi demande pardon : de qui se moque-t-on ?

Jeudi dernier, le Bureau Interpol Tunisie avait informé le ministère de la Justice de l’arrestation par les autorités françaises de Belhassen Trabelsi. Ce dernier fait l’objet de 43 mandats d’amener internationaux et de 17 mandats de recherche au niveau national. Quant à son beau-frère, Zine El Abidine Ben Ali, il est en fuite depuis le fameux Printemps arabe qui l’a emporté, lui et son régime, le 14 janvier 2011. Ben Ali s’est, depuis lors, réfugié en Arabie Saoudite qui refuse de l’extrader.

Lire aussi : Leïla Trabelsi livre « sa vérité » sur la chute de Ben Ali