Tunisie : entretien entre Essebsi et Bismuth sur le pèlerinage de la Ghriba

Le président de la Communauté juive de Tunisie, Roger Bismuth a été reçu par le président tunisien Béji Caïd Essebsi, ce mardi au palais de Carthage.

Le président tunisien s’est entretenu avec Roger Bismuth à propos du pèlerinage juif de la Ghriba en Tunisie qui se déroule ce mercredi et jeudi 06 et 07 mai. Des centaines de personnes sont attendues à l’île de Djerba pour ce pèlerinage, placé sous très haute surveillance après l’attentat du Bardo et une mise en garde d’Israël contre des projets d’attaques sur le sol tunisien.

Lors de cette rencontre Bismuth a exprimé l’attachement de la communauté juive à la Tunisie assurant également son intérêt à faire réussir le pèlerinage de la Ghriba pour cette année ce qui constitue un impact positif sur la relance du tourisme en Tunisie et la consécration de l’image de la Tunisie tolérante.

Le chef de l’Etat tunisien de sa part a tenu à rassurer Bismuth quant à la veille de la Tunisie sur tous les Tunisiens et les traiter au même niveau y compris ses enfants de confession juive pour une coexistence exemplaire et tolérante.

Le gouvernement tunisien a annoncé dimanche avoir pris toute les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du pèlerinage juif de la Ghriba. Il a démenti les allégations israéliennes sur d’éventuels attentats en préparation contre les juifs.

Le 11 avril 2002, un attentat attribué à Al-Qaïda avait visé la synagogue de la Ghriba, faisant plusieurs morts. La Tunisie compte aujourd’hui près de 1 500 juifs, contre 100 000 en 1956 avant l’indépendance. La majorité vit à Djerba. En plus des pèlerins tunisiens, quelque 500 personnes venues de France, d’Israël, d’Italie mais aussi de Grande-Bretagne et des Etats-Unis doivent participer à cet évènement festif, selon un organisateur.