Tunisie : Ennahda condamne les caricatures publiées dans Charlie Hebdo

Le parti au pouvoir en Tunisie, Ennahda, a vivement condamné les caricatures du prophète Mohammed publiées ce mercredi dans le journal satirique Charlie Hebdo. « Le parti Ennahda condamne vivement cette nouvelle attaque contre la personne du Prophète », a indiqué dans un communiqué son chef Rached Ghannouchi. Le parti a souligné que les musulmans avaient « le droit de protester » pacifiquement. Pour des raisons de sécurité , les écoles françaises seront fermées jusqu’à lundi, a annoncé le consulat de France en Tunisie.

Lire aussi :

 Tunisie : des écoles françaises fermées