Tunisie, Djerba : le Montreux Comedy Festival fait rire les Francophones !

la place du Village de la Francophonie à Djerba

La stratégie du Montreux Comedy Festival, conçue et mise en oeuvre par Grégoire Furrer, est claire : tisser de pays en pays un réseau de Festivals et d’humoristes tenant le rire pour un art majeur et développant avec sérieux ses atouts les plus numériques : son caractère communicatif, sa tolérance aux différences, sa prodigieuse vitalité dans toutes les générations. La preuve cette année au Sommet International de la Francophonie à Djerba. 

Que la Francophonie soit un prodigieux marché pour les métiers de la création et de la culture, l’audiovisuel français l’a prouvé, avec le déploiement réussi de CANAL+ International par satellite, sur la plus grande partie des terres francophones, De même le cinéma français et la fiction française augmentent d’année en année leurs parts de marché à l’international. En matière d’humour le groupe leader est né à Montreux, et il couvre désormais une demi-douzaine de Festivals en Suisse, d’abord, mais aussi en France (LILLARIOUS à Lille et BIG PERF à Cannes), en Côte d’Ivoire, avec le Festival DYCOCO, et ainsi de suite… jusqu’en Afrique du Sud avec escale à Kinshasa où était organisée cette année la phase ultime de « Mon Premier Montreux », cette chasse aux nouveaux talents que le Groupe organise depuis quelques années dans tous les pays francophones.

En ligne de mire : Montréal et Alger !

Prochains objectifs : Montréal pour un événement exceptionnel capable de relancer la dynamique d’innovation et de croisement des talents francophones, et Alger pour un Festival ambitieux, branché nouvelles technologies de diffusion, pour un rayonnement d’emblée continental et une chance donnée aux talents algériens de profiter pour exploser sur la scène du monde du rire… du réseau des Festivals Francophones organisés autour du Montreux Comedy.

C’est cette ambition dynamique que Grégoire Furrer était particulièrement heureux de voir reconnue à Djerba par le Sommet International de la Francophonie : « le rire est un art majeur mais c’est aussi l’art de la jeunesse et l’art le plus compatible avec les réseaux sociaux », « il est le meilleur véhicule des valeurs de tolérance et de démocratie de la Francophonie » a déclaré à AFRIK le fondateur du Montreux Comedy, particulièrement heureux de cette reconnaissance institutionnelle d’un engagement qui était d’abord un engagement de passion et de conviction.

Une double présence au Sommet

Et cette reconnaissance avait deux facettes complémentaire : d’abord la participation vendredi 18 novembre à la table ronde « Métaverse et Industries Culturelles et Créatives » au titre du Comedy Verse, véritable Comedy Club ouvert sur le Metaverse, dont Olivier Zegna Rata, Directeur des Relations extérieures du Groupe, expliqua l’enjeu important pour l’attractivité du Métaverse francophone et le prolongement des valeurs francophones dans les espaces virtuels « qui doivent être construit en continuité et en complément des territoires du rire dans le monde réel ».

Et surtout, point d’orgue de cette semaine francophone, dimanche 20 novembre au soir, c’est sur la scène centrale du Village de la Francophonie qu’eut lieu l’ouverture en avant-première mondiale du Montreux Comedy Festival lui-même, qui pour la première fois organisait hors les murs et même hors les frontières de la Suisse une soirée avancée du plus grand Festival d’humour francophone. Le public djerbien fit un accueil chaleureux à Yann Guillarme, vétéran du Montreux Comedy, chef de file d’une joyeuse troupe composée de Chris Mukuna, révélation du stand up suisse, Serine Ayari, perle de l’humour belge, Adel Fugazzi, jubilatoire et décalé, découvert en Île-de-France.

Pari réussi pour l’humour

Le pari de Djerba fut donc une réussite  : faire de l’humour l’un des ressorts prioritaires du dynamisme des Industries Culturelles et Créatives francophones ! Et prendre date pour le Sommet de 2024, organisé à la Cité de la Francophonie sise à Villers-Cotterêts, en France, où justement le Montreux Comedy Festival a prévu de déployer la même année une session de masterclass d’humour francophone avec de jeunes artistes issus de toute la Francophonie. Il n’y a pas de hasard… Quand on vous dit que le rire est communicatif ! Et si l’on écoute Grégoire Furrer, « Montreux -Djerba – Abidjan – Montréal – Lille – Cannes… Alger puis Villers-Cotterêts » ne sont que « les  premiers jalons de ce tour du monde du rire ! »