Tunisie : Béji Caïd Essebsi assure que « la page de l’autoritarisme » est tournée

Dans un discours diffusé lundi à la télévision nationale, le Président élu de la Tunisie Béji Caïd Essebsi a promis que « la page de l’autoritarisme était tournée ».

Nouveau président de la Tunisie, Béji Caïd Essebsi tient à rassurer. Dans un discours diffusé lundi à la télévision nationale, il a promis que « la page de l’autoritarisme était tournée », ajoutant que « l’hégémonie est une illusion. Il n’y aura pas de retour à cela ».

Béji Caïd Essebsi, un ancien cadre des régimes autoritaires de Habib Bourguiba et Zine El Abidine Ben Ali, a également exclu le retour aux vieilles méthodes. « Je suis pour qu’on tourne complètement la page du passé et regarder vers le futur », a-t-il déclaré. Face au Président sortant Moncef Marzouki, Béji Caïd Essebsi a été élu au second tour de la Présidentielle avec 55,68% des voix. Son élection en tant que premier Président élu quatre ans après la révolution tunisienne, qui a mis fin au régime de Ben Ali, tourne la fin d’une page de l’histoire du pays.

Mais la Tunisie a de nombreux défis à relever. L’économie du pays doit être redressée. Sans compter l’insécurité qui gagne du terrain avec le pullulement de nombreux groupes terroristes.