Tunisie : 7 gendarmes tués dans des affrontements avec un groupe armé

Au moins sept gendarmes ont été tués dans des affrontements avec un groupe lourdement armé, dans la localité de Sidi Ali Ben Aoun, où les assaillants se seraient retranchés.

Journée meurtrière pour la gendarmerie tunisienne. En tout, sept gendarmes ont été tués dans de violents affrontements avec un groupe terroriste armé dans la localité de Sidi Ali Ben Aoun. Les combats continuaient encore en fin d’après-midi aux abords d’une maison de la ville, où les assaillants se seraient retranchés. Selon une source policière, deux d’entre eux auraient été abattus par les gendarmes tunisiens. Selon cette dernière, les gendarmes ont commencé à essuyer des tirs alors qu’ils allaient faire une descente dans une résidence de Sidi Ali Ben Aoun.

Les forces de l’ordre ne cessent de recevoir des coups. Pas plus tard que la semaine dernière, deux gendarmes avaient été tués dans la région de Béja, située à 70 km à l’ouest de Tunis, la capitale tunisienne. Les deux gendarmes ont été abattus dans des circonstances similaires par également un « groupe terroriste », selon les autorités. Leur meurtre a été suivi d’une opération militaire qui a fait neuf morts parmi les assaillants. Le pays, qui tente de trouver ses marques, est régulièrement troublé par des attaques de la mouvance armée liée à Al-Qaida, selon le gouvernement.