Tunisie : 14 soldats tués dans des affrontements avec des terroristes

Plus de 14 soldats auraient été tués au cours d’affrontements entre l’armée et des extrémistes islamistes mercredi sur le mont Chaambi, près de la frontières avec l’Algérie.

L’armée tunisienne continue ses opérations contre un groupe djihadiste qui serait lié à Al Qaïda sur le mont Chaambi près de la frontière algérienne mercredi, des affrontements d’une rare violence ont causé la mort de plusieurs soldats. « Le bilan passe à 14 morts et 20 blessés parmi les soldats et risque de s’alourdir », a indiqué le ministère de la Défense de Tunisie, rapporte l’AFP. « Il s’agit du bilan le plus lourd à être enregistré par l’armée depuis l’indépendance » en 1956, a-t-il ajouté.

« A la mitrailleuse et aux RPG »

Mercredi dans la soirée, à l’heure de la rupture du jeûne du ramadan, deux « groupes de terroristes » auraient ouvert le feu « à la mitrailleuse et aux RPG » sur deux points de surveillance de l’armée sur le mont Chaambi.

Cela fait presque un an jour pour jour que des soldats étaient tombés dans un embuscade. Près de huit soldats avaient été sauvagement tués, certains avaient été égorgés le 29 juillet 2013, également pendant le mois de ramadan. Depuis décembre 2012, l’armée tunisienne traque sur le mont Chaambi un groupe armé qui serait lié à Al Qaïda.

Depuis la révolution de 2011 et le départ de Ben Ali, la Tunisie connaît un développement de groupes djihadistes sur son sol. Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué des attaques dans ce pays pour la première fois au milieu du mois de juin dernier, et notamment une attaque contre le domicile du ministre de l’Intérieur.