Trophées francophones du cinéma : neuf lauréats pour une première édition

La première édition des Trophées francophones du cinéma a connu son épilogue le 29 juin à Dakar. Neuf distinctions ont été décernées au terme d’une dizaine de jours consacrés au Septième art du monde francophone dans la capitale sénégalaise.

Les neufs premiers récipiendaires des Trophées francophones du cinéma sont connus. Carton plein pour le Sénégal, qui a accueilli la remise des prix de première édition le 29 juin à Dakar. Le Franco-Sénégalais Alain Gomis a décroché le trophée de la réalisation pour Aujourd »hui, le récit de l’ultime journée d’un homme qui va passer de vie à trépas. C’est son compatriote Moussa Touré, réalisateur de La Pirogue, qui a ravi celui du long métrage grâce à un drame sur l’immigration clandestine. Le trophée du court métrage est également revenu à un cinéaste sénégalais, Ousmane William M’Baye pour son documentaire Président Dia ou les dessous du divorce du couple politique formé par Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia, numéro 2 du nouvel Etat sénégalais après les indépendances.

Rachel Mwanza, qui incarne une ancienne enfant soldat en passe de donner la vie dans Rebelle du Canadien Kim Nguyen, et Slimane Dazi, grand frère d’une jeune femme arabe qui veut épouser un Noir dans Rengaine du Français Rachid Djaïdani, se sont vus décernés respectivement les trophées de l’interprétation féminine et masculine.

Quatre récompenses pour La Pirogue

L’actrice Manie Malone, femme fatale dans Viva Riva du Congolais Djo Tunda Wa Munga, a été distinguée par le trophée francophone du second rôle féminin. A l’instar d’Eriq Ebouaney qui décroche celui du second rôle masculin dans le film Le Collier du Makoko du Gabonais Henri Joseph Koumba Bididi. Le comédien y interprète un scientifique gabonais qui milite pour la préservation des écosystèmes de son pays. Eric Névé et David Bouchet ont été, quant à eux, récompensés pour le scénario de La Pirogue. Le film de Moussa Touré repart aussi avec le trophée de la contribution technique décerné à son directeur photo, Thomas Letellier.

Au départ de cette nouvelle aventure francophone, 72 films sélectionnés (51 longs métrages et 21 courts ou moyens métrages). Lors d’un premier tour de vote, l’Académie francophone du cinéma a procédé à 45 nominations dans neufs catégories. Un second tour de vote, auquel a participé un collège national, a permis de désigner les neufs lauréats de la première édition des Trophées francophones du cinéma. Une occasion également de faire découvrir les œuvres nominées au public sénégalais à travers des projections publiques qui ont précédé d’une dizaine de jours la remise des prix.

Processus de sélection des Trophées francophones du cinéma : édition 2013

Les électeurs du premier tour de vote sont des personnalités francophones exerçant leur activité principale dans le champ culturel hors le cinéma et l’audiovisuel. Elles sont choisies après réception d’une acceptation de participation effectuée par écrit et en français et validation par l’assemblée générale de l’Association des trophées francophones du cinéma (ATFCiné). Ces personnalités constituent l’Académie Francophone du Cinéma, dont elles feront partie pour des sessions de deux années renouvelables.

Le premier tour de vote a permis de désigner désigneront les cinq nominations dans chacune des neuf catégories (meilleur film, réalisation, scenario, actrice, acteur, actrice dans un second rôle, acteur dans un second rôle, contribution technique, court métrage). Dans chaque catégorie, une nomination est automatiquement réservée pour les films provenant du pays qui accueille les Trophées. Dès l’annonce de la sélection des films qui vont concourir aux Trophées, effectuée le 20 Mars à l’occasion de la journée mondiale de la francophonie, le secrétariat de l’ATFCiné organise la duplication en DVD et le conditionnement dans un coffret de l’ensemble des films présélectionnés, la « Collection Cinéma et Francophonie 2013 ».

Le collège électoral du second tour de vote des Trophées est constitué des membres de l’Académie Francophone du Cinéma auxquels viennent s’adjoindre un nombre au maximum égal de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel exerçant leur activité dans le pays qui accueille les Trophées, ces professionnels étant rassemblés dans le Collège National de Vote. Les quarante-cinq films sélectionnés font l’objet d’une projection publique.
Les résultats de ce second tour de vote désigneront les lauréats dans chacune des neuf catégories, qui seront révélés à l’occasion de la Cérémonie de remise des Trophées.

Source : Association des trophées francophones du cinéma (ATFCiné)

Le palmarès 2013 des Trophées francophones du cinéma

 Rachel Mwanza, Trophee francophone de l’interprétation feminine 2013 dans le film Rebelle

 Slimane Dazi, Trophée francophone de l’interprétation masculine 2013 dans le film Rengaine

 Manie Malone, Trophée francophone du second rôle feminin 2013 dans le film Viva Riva

 Eriq Ebouaney, Trophée francophone du second rôle masculin 2013 dans le film Le Collier de Makoko

 Eric Névé et David Bouchet, Trophée francophone du scénario 2013 dans le film La Pirogue

 Alain Gomis, Trophée francophone de la realisation 2013 pour le film Aujourd’hui

 Thomas Letellier, Trophée francophone de la contribution technique 2013 pour la photo du film La Pirogue

 Président Dia réalisé par Ousmane William M’Baye, Trophée francophone du court métrage 2013

  La Pirogue réalisé par Moussa Touré, Trophée francophone du long métrage

Le site des Trophées francophones du cinéma