Trierweiler à l’île Maurice : le magazine « Closer » condamné à 12 000 euros d’amendes

Le magazine « Closer » a été condamné à verser 12 000 euros d’amende à l’ex-Première dame française, Valérie Trierweiler, pour avoir diffusé un article sur ses vacances en île Maurice.

Le feuilleton entre Valérie Trierweiler et le magazine Closer se poursuit. L’hebdomadaire a été condamné, ce jeudi, par le juge des référés de Nanterre à débourser 12 000 euros à l’ex-compagne de François Hollande, pour un article sur ses vacances à l’Ile Maurice.

L’article en question a été publié après sa séparation avec le chef d’Etat français. Valérie Trierveiler, elle, réclamait 55 000 euros de dommages et intérêts. Le juge des référés du tribunal de grande instance de Nanterre a également condamné le magazine à la publication de la condamnation en couverture sous astreinte de 1 500 euros par jour de retard.

De son côté, l’actrice Julie Gayet, dont l’hebdomadaire avait révélé sa supposée liaison avec François Hollande, a réclamé ce jeudi à Closer, devant la justice à Nanterre, plus de 50 000 euros pour violation de sa vie privée, le même jour, où le magazine a été condamné à verser 12 000 à l’ex-Première dame. Un hasard ?