Trente siècles les séparent et pourtant ils s’aiment

Avec  » la fille du professeur « , Sfar et Guibert ont signé une de leur plus belle bande dessinée. Attachante, troublante, cette histoire d’amour entre un pharaon momifié et la fille du professeur anglais qui l’a découverte ne vous laissera pas insensible.

On peut être une momie et tomber amoureux d’une jeune demoiselle anglaise de bonne famille. Mais pour autant, lorsque l’on est mort depuis 3 000 ans et que l’on se réveille momifié dans le Londres de la fin du XIXeme siècle, les choses sont forcément plus compliquées à gérer. Imhotep IV, héros de ce conte fantastique, devra passer par bien des tracas avant de pouvoir séduire la jolie Liliane.

Drôle et émouvante, cette histoire d’amour unique entre les rivages de la Tamise et les bords du Nil ne vous laissera pas insensible et vous ne regarderez sans doute plus les momies de la même façon après la lecture de cette fable de Joann Sfar magnifiquement mise en valeur par les aquarelles de Emmanuel Guibert

Quelques distances avec l’histoire

Imhotep, qui a vécu au début de la III eme dynastie, était en réalité celui qui est considéré comme le premier architecte de l’histoire de l’humanité, fondateur notamment de la pyramide à degré de Djèser cher à l’Egyptologue Jean Philippe Lauer (voir article). Il était aussi un grand prêtre de l’Empire et aurait rédigé un  » livre de dix sentences  » proche des  » dix commandements « . Son tombeau aujourd’hui encore introuvable reste, en raison de l’importance considérable qu’il a eut sur son époque, un des secrets les plus recherchés d’Egypte. Il serait enfin, selon la légende, le fils adoptif de Ptah, le Dieu à forme de momie humaine, et on retrouve ainsi le héros de Sfar et Guibert.

Pour commander la Fille du professeur :