Transport aérien : le Rwanda enchaîne les accords sur les services aériens

Paul Kagame, Président du Rwanda

En moins d’une semaine, le Rwanda a signé deux accords bilatéraux sur les services aériens (Bilateral air service agreement, BASA), d’abord avec la Somalie, ensuite avec la Tunisie. L’objectif visé est de renforcer la coopération et les échanges entre ces pays.

Le Rwanda multiplie, ces dernières semaines, les actions dans le sens d’une ouverture sur le continent et même sur des pays non africains. Ainsi, après l’annonce faite par le Président Paul Kagame de supprimer le visa pour les citoyens des pays membres de l’Union Africaine, du Commonwealth et de la Francophonie, le Rwanda a enchaîné avec la signature d’accords bilatéraux sur les services aériens.

C’est d’abord avec la Somalie qu’il signe un accord, le vendredi 7 février 2020 à Kigali – en fait, le 100e accord de ce type que le Rwanda signe avec un pays. – La cérémonie a eu lieu entre le ministre rwandais de l’Infrastructure, Claver Gatete, et le ministre somalien en charge des Transports et de l’Aviation civile, Mohamed Abdullahi Salat.

Cet accord vise à resserrer les liens et à favoriser les échanges entre les pays, dans l’esprit non seulement du Marché unique du transport aérien africain (MUTAA), lancé à l’occasion du 30e sommet ordinaire de l’UA, le 28 janvier 2018, à Addis-Abeba, en Éthiopie et visant à libéraliser et à unifier les espaces aériens africains, mais également dans la perspective de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

C’est pourquoi les deux ministres n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction à la suite de cette signature. Côté rwandais, Claver Gatete déclare : « Aujourd’hui marque la signature du 100e accord bilatéral sur les services aériens pour faciliter le commerce, le tourisme et la coopération en matière d’investissement, mais aussi pour renforcer la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) (…). Il s’agit de faire en sorte que le libre-échange, la libre circulation des services, la libéralisation du ciel africain soient une réalité. Donc, nous donnons l’exemple en veillant à ce que cela se produise ».

Même enthousiasme, côté somalien : « Nous sommes impatients d’ouvrir le commerce entre la Somalie et le Rwanda, et c’est la première étape. Je suis sûr que vous verrez beaucoup d’investisseurs somaliens affluer dans votre pays, et nous invitons vos investisseurs à venir également en Somalie. Je suis sûr que nous avons beaucoup à apprendre de votre aviation civile et de vos agences gouvernementales, et nous échangerons cette connaissance, je l’espère à partir de maintenant », a laissé entendre Mohamed Abdullahi Salat.

Le Rwanda a également profité du 33e sommet ordinaire de l’UA pour signer le même type d’accord avec la Tunisie, portant le nombre total d’accords de cette nature, déjà signés, à 101. Cette fois-ci, ce sont les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Vincent Biruta pour le Rwanda et Sabri Bachtobji pour la Tunisie, qui ont procédé à la signature du document.