Trans Air Benin prend son envol

Une nouvelle compagnie aérienne,  » Trans Air Bénin « , a vu le jour cette semaine, à Cotonou. Elle a été inaugurée, le 17 novembre, par la première liaison aérienne Cotonou-Ouagadougou via Niamey.

Une compagnie aérienne nationale,  » Trans Air Bénin  » (TAB), vient d’être inaugurée au Bénin avec sa première liaison aérienne Cotonou-Ouagadougou via Niamey.  » TAB a pour objectif de desservir la sous-région Afrique de l’ouest « , explique M.Afouda, premier conseiller à l’ambassade du Bénin à Paris.

D’ores et déjà, selon une porte-parole de TAB, la compagnie dessert Abidjan, Ouagadougou, Niamey, Bamako, mais également Brazzaville et Pointe Noire. Elle assure deux vols par jour vers ces destinations.

Cotonou-Ouaga-Cotonou pour 130.000 FCFA

Dans chacun des pays qu’elle dessert, la nouvelle compagnie béninoise est représentée par une agence de voyage. A Ouagadougou, c’est l’agence  » Lanko Tours  » qui se charge de ses clients. Selon Ibrahim Koné, directeur de l’agence interrogé par la PANA, TAB va permettre de relancer le trafic dans cette partie de l’Afrique où l’accès aux transports aériens est souvent difficile. Il ajoute que  » seuls les transports aériens permettront d’améliorer les relations inter-Etats « .

D’autre part, la multiplication des compagnies de transport aérien permet de réduire les dépenses aéroportuaires et ainsi de faire baisser le coût des billets. Face à Air Afrique et à Air Burkina,  » Trans Air Bénin  » s’efforce de mettre à la disposition de ses clients des billets au plus bas prix. Le billet aller-retour Cotonou-Ouagadougou-Cotonou coûte environ 130.000 FCFA (soit 1 300 francs français).

A terme, la compagnie souhaite desservir l’intégralité du continent africain et espère très bientôt pouvoir relier les grandes villes internationales.