« Toutes les vies comptent » : ancien des Bafana-Bafana, Mark Fish déclenche la polémique

L’ancienne star du football sud-africain, Mark Fish, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations 1996 avec les Bafana-Bafana, a été critiquée pour ses opinions exprimées sur le mouvement «Black Lives Matter», en écrivant sur son compte Twitter officiel, que « toutes les vies comptent ».

Cette polémique a été déclenchée, lorsque l’ancien international défenseur central sud-africain, Mark Fish, a été appelé après avoir aimé un tweet affirmant que la capitaine de Springbok, Siya Kolisi, était une « nomination BEE » et une raciste « tout comme [Mmusi] Maimane ». « Mark Fish, puisque vous avez aimé ce post, veuillez nous dire où vous en êtes à ce sujet ? », a demandé un internaute. « Toutes les vies comptent », a répondu Fish.

Cette réponse de Mark Fish a ainsi provoqué l’indignation des fans qui ont exprimé leur déception face à ses opinions. Un utilisateur, qui a identifié sa race comme étant de couleur, a déclaré qu’il était déçu que Fish, qui a vu les inégalités et le racisme partout, ait cet état d’esprit.

« Mark, en tant que personne de couleur, je suis déçu que vous, en tant que personne qui a dû voir l’inégalité et le racisme partout dans le monde plus que le grand public, n’étant pas Blanc vous-même, sachant comment vous avez été traité injustement, ayez cet état d’esprit. Vous êtes gommé », a-t-il indiqué. Mark Fish a dit qu’il ne « se conforme pas à ce monde » et « a vu plus que la plupart ». « C’est pourquoi toutes les vies comptent. Je suis venu dans ce monde ne voyant aucune couleur et je ne l’ai jamais fait, alors pourquoi le dois-je maintenant », a-t-il déclaré.

Dans un autre tweet, Mark Fish a suggéré que la vie des Noirs n’aura d’importance que lorsque les Noirs traitent correctement leurs frères Noirs en Afrique du Sud. « Les Noirs traitant correctement les Noirs en Afrique du Sud seraient un début », a déclaré Fish. « J’aime la façon dont les gens doivent se faire connaître pour faire passer leur message. Je suis la couleur qui vous permet de vous sentir mieux dans votre peau », a indiqué Fish dans un autre tweet en répondant à un utilisateur, qui disait qu’il était « de couleur privilégiée ». « Si vous ne représentez rien, vous tomberez pour tout. Toutes les vies comptent », a ajouté Fish.

Aujourd’hui âgé de 46 ans, Mark Fish était l’un des joueurs les plus populaires du football sud-africain, avec la fameuse CAN rempotée, en 1996, avec les Bafana-Bafana. Il a également joué au Jomo Cosmos, Orlando Pirate, avant de rejoindre l’Europe où il a joué pour la Lazio, puis les clubs anglais Bolton Wanderers, Charlton Athletic et Ipswich Town.