Tour du Faso 2003 – Sixième étape

classement-etape-6.jpg

Laurent Zongo a réveillé ce matin la fierté du peuple burkinabè en s’imposant dans les rues de Yako, au terme d’une échappée de sept coureurs qui a longtemps menacé le maillot jaune. Roulant fort avec l’aide de ses équipiers, Maarten Tjallingii est revenu sur la ligné d’arrivée à 28 » des fuyards, préservant sa précieuse tunique dorée.

Le départ de la 6e étape du 17e Tour du Faso, Ouagadougou -Yako (103,5 km), a été donné ce matin à 7h43 à un peloton composé de 75 coureurs (1 non partant : Ludovic Lemaréchal – dossard n°113). Une nouvelle fois, la course part sur un rythme d’enfer, marquée par de multiples tentatives d’échappée que le peloton contrôle aisément. Plus sérieuse est l’attaque de sept hommes partis peu avant le premier sprint intermédiaire de Boussé ; ce groupe, composé de Laurent Zongo, J. Ibouldo, O. Keita, B. Bouniot, T. Kabore, J. Sanda et J. Kern, a fière allure et creuse rapidement l’écart, alors que R.G Ouedraogo tente une épuisante et vaine contre-attaque entre les hommes de tête et le peloton.

Sous le soleil exactement

Très rapidement, l’écart se creuse entre les deux formations, passant au-dessus de la minute : 2′ au Km 55, puis 4’25 » au troisième sprint intermédiaire d’Arbole. A l’arrière, Tjallingii comprend que son trône est en péril : au sein de l’échappée, Laurent Zongo, 14e du classement général à 3’35 » du leader, devient le maillot jaune virtuel de la course. Mais, sur les routes bordées de champs de mil et de sorgho, l’équipe Marco Polo veille au grain… La chasse est lancée. Les attaquants, payant les efforts consentis pour creuser le trou, font fondre l’écart, alors que la canicule s’installe sur les routes du Tour (42,5°C dans la voiture non climatisée du responsable de la communication de l’épreuve).

La victoire en chantant

Heureusement, les sept hommes rallient l’arrivée avec une trentaine de secondes d’avance sur le peloton (28 ») et se disputent la victoire d’étape « à la pédale ». Ecoutant les sages consignes de son directeur sportif, Laurent Zongo est à l’affût et démarre dans le dernier kilomètre. Son attaque est fulgurante : le coureur burkinabè s’en va cueillir un succès mérité, le premier des Africains sur ce Tour du Faso.

Copyright Amaury Sport Organisation

animlight.swf

Le Classement de l’étapeclassement-etape-6.jpg

Le Classement généralclassement-general.jpg