Tour de France : Hunter le chasseur d’étape met dans le mille

Robert Hunter a remporté jeudi la 11ème étape du Tour de France. C’est la première victoire d’un coureur africain sur la course la plus dure du monde.

C’est fait, Robert Hunter est devenu le premier Africain à remporter une étape sur le Tour de France depuis sa création. Au terme d’un sprint final mouvementé marqué par une chute au dernier kilomètre, le leader de l’équipe Barloworld est allé devancer en costaud le peloton. Le Sud-Africain, trois fois classé parmi les cinq premiers depuis le début de l’épreuve, n’a pas cette fois laissé passer sa chance.

A l’arrivée, le vainqueur du jour a laissé exploser sa joie : «Je ne pense pas que l’on puisse être plus heureux. L’étape a été très rapide, il y avait du vent, ce n’était pas du tout facile de gagner. Cette victoire est très importante. L’Afrique du Sud est un pays qui aime le vélo. Mais il n’y a pas assez d’argent, de sponsors, pour élever encore plus le vélo. Alors que c’est probablement un des pays du monde qui a le plus de pratiquants.»

Partis de Marseille ce matin, les coureurs ont parcouru plus de 182 kilomètres pour rejoindre Montpellier. Cette 11e étape a été marquée par plusieurs échappées avant que le peloton ne se reforme notamment sous l’impulsion des coéquipiers de Robert Hunter.

C’est finalement à 250 mètres de l’arrivée que le Sud-Africain a porté une accélération décisive qui lui permet aujourd’hui de rentrer dans l’Histoire. A 30 ans, le vainqueur 2006 du contre la montre sur route du championnat d’Afrique, inscrit une nouvelle ligne à son palmarès. Peut-être la plus belle.

Lire aussi :

 12099