Toujours aucune nouvelle du sous-préfet enlevé au Cameroun

L’armée camerounaise poursuit son enquête dans la zone de Batibo, dans la région anglophone du Nord-Ouest, épicentre du mouvement séparatiste anglophone, où le sous-préfet local a été enlevé le dimanche 11 février 2018.

Deux jours après son enlèvement, le dimanche 11 février, les forces de sécurité sont toujours sans nouvelle de Marcel Namata Diteng, sous-préfet de Batibo, située dans la région anglophone du Nord-Ouest. « À ce stade nous ne pouvons pas commenter l’avancée des recherches, ni le dispositif mis en place », a précisé le mardi 13 février 2018 le colonel Badjeck, porte-parole de l’armée camerounaise.

Le sous-préfet est porté disparu depuis dimanche matin, lorsque sa voiture a été retrouvée brûlée à Batibo, avant le défilé de la Fête de la jeunesse, qu’il devait présider et qui, de fait, a été annulé, a affirmé le député du Social Democratic Front (SDF) de Batibo présent sur place, Joseph Mbah-Ndam.