Top départ pour le Ramadan !

La date du début de Ramadan est enfin arrêtée. Celui-ci commence dès mercredi matin. Pendant le mois sacré, les musulmans pratiquants doivent s’abstenir de boire et de manger du lever au coucher du soleil.

Le Ramadan commence aujourd’hui ! Près d’un milliard et demi de musulmans du monde entier sont appelés à observer, jusqu’au 9 septembre, un mois de jeûne et de prière. Comme chaque année, le choix de la date de début du mois sacré a été compliqué. En effet, cette décision est prise lorsque le croissant lunaire (hilal) est visible par les théologiens. Or celui-ci ne l’est pas partout au même moment, révolution terrienne oblige ! Il y a alors souvent un jour de décalage entre les différentes régions du monde. Le mois sacré commence donc ce mercredi pour une grande majorité de pays[Parmi lesquels la France, l’Algérie, la Libye, l’Égypte, le Yémen, le Soudan, la Tunisie…]]. En revanche, le Ramadan devrait commencer jeudi pour les autres croyants[[Dont les Marocains]]. Pendant 28 jours d’abstinence, les musulmans adultes ne mangent pas, ne boivent pas, ne fument pas, et n’entretiennent pas de relations sexuelles de l’aube au crépuscule. Cette autre question temporelle des [horaires du jeûne est quand à elle définie précisément et disponible notamment sur internet.

Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman et désigne par extension le jeûne ou sawm (saoum) qui a lieu pendant ce mois. Il marque le début de la révélation du Coran faite au prophète Mohamed par l’archange Gabriel et constitue l’un des cinq piliers de l’Islam avec la profession de foi (la Chahada), la prière, l’aumône et le pèlerinage à La Mecque.

Le mot « ramadan » signifie étymologiquement « brûler », parce que ce mois est l’occasion pour les musulmans de se faire pardonner les péchés qu’ils ont commis. C’est une période de recueillement, de compassion envers les personnes les plus pauvres. Le jeûne a pour but d’enseigner aux musulmans la patience et la modestie tout en se rapprochant de Dieu. Pas d’écarts durant un mois, restriction de la consommation et de tous les délices, conformément à l’esprit du Ramadan, parfois même de la part des moins pratiquants. C’est un mois où les « hassanates » (récompenses) sont gracieusement multipliées, les gens concourent dans l’accomplissement de bonnes œuvres le plus souvent en portant assistance aux nécessiteux.

Quelques conseils

Les malades, les femmes enceintes ou qui allaitent, les femmes ou jeunes filles qui sont dans leur période menstruelle, ou toute personne dont ce jeûne pourrait mettre la santé en péril en sont exemptés. En effet, le jeûne n’est pas sans conséquences sur l’organisme. Il est conseillé de bien s’hydrater dès la rupture et juste avant la reprise du jeûne. Il est important de boire plus d’eau qu’en temps normal, au moins 1,5 litre par jour. Il ne faut pas sauter le repas qui précède l’aube, et y consommer des liquides comme des produits laitiers, des sucres lents (semoules, farines, céréales) et des fruits frais pour les vitamines. Il est recommandé de fractionner la rupture du jeûne pour ne pas malmener son estomac et d’éviter les excès de sucres rapides et de graisses (donnant l’illusion de satiété) mais on peut abuser des féculents, des fruits et des légumes. Le jeûne peut également provoquer des troubles du sommeil. Aussi, même si les repas familiaux invitent à la veille, il est recommandé de ne pas se coucher trop tard.

De plus, se déroulant en plein cœur de l’été, ce Ramadan risque d’être très éprouvant, les journées pouvant aller jusqu’à plus de 16h de jeûne. On ne peut donc que conseiller à nos lecteurs pratiquants de se ménager durant ce mois sacré. Bon Ramadan !

Lire aussi : notre dossier Joyeux Ramadan