Tony Parker se raconte dans « 9, un chiffre, un homme »

Canal + diffuse en exclusivité, ce samedi, 9, un chiffre, un homme, un film autobiographique consacré au champion de basket-ball,Tony Parker. Il raconte le parcours du Français, depuis ses débuts jusqu’à ses trois titre en NBA. Le film qui sort en DVD le 14 octobre dévoile aussi une part de l’intimité de Tony Parker.

On pensait tout savoir sur Tony Parker. Dans 9, un chiffre, un homme, le documentaire autobiographique qu’il vient de sortir, on découvre le vrai TP. Jean-Marie Antonini, le réalisateur du documentaire, s’est plongé dans les 26 années de la vie du basketteur français à la quête de mystères. Résultat : des images et des vidéos inédites font surface. « Ma mère nous a sorti des trucs, des photos dont moi-même je ne me rappelais plus. C’est ça qui est fort dans ce film », nous a expliqué le basketteur lors de la présentation de son film à la presse, en septembre, à Paris.

Un film très intimiste donc. Tony Parker assume : « je voulais que mes fans sachent dans quel milieu j’ai grandi, les gens qui m’entourent et m’accompagnent dans ma carrière, et surtout la place la famille dans ma vie.»

Dans ce documentaire justement, on découvre l’enfance du basketteur auprès de son père où la rigueur et la discipline sont les principaux mots d’ordre, et ses vacances « à l’ Indiana Jones » chez sa mère. Ses deux parents sont en effet divorcés. Le film retrace la vie de TP depuis son jeune âge jusqu’à son parcours dans le prestigieux championnat de basket-ball américain, la NBA, en passant par ses années à l’Institut National du Sport et de l’Education Physique (INSEP). C’est là qu’il a rencontré certains de ses amis et coéquipiers de l’équipe de France, comme Boris Diaw, Ronny Turiaf…. Mais sur la carrière musicale ratée du champion, pas un mot.

Motiver les jeunes

Pourquoi ce film? « Quand j’étais gamin, lorsque je regardais les vidéos sur Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird…, je me suis toujours dit que j’en ferais aussi sur ma carrière», explique le triple champion de la NBA, et coréalisateur du documentaire. « J’espère que les jeunes regarderont mon DVD avant leurs matchs, comme moi j’adore voir celui de Jordan pour me motiver », ajoute-t-il. 9, un chiffre, un homme, ressemble, en effet, à une des multiples productions portant sur His Airness, par exemple, dans laquelle de grands noms du monde du sport témoignent de son talent.

Tony Parker et le réalisateur de son film, font presque pareil. Leur casting est tout aussi impressionnant. On y voit, des stars du sport, à commencer par son idole numéro un, Michael Jordan, Zinedine Zidane, Thierry Henry, ses coéquipiers, ses frères…, disant tout le bien qu’ils pensent de lui. TP a, lui-même, démarché les interviews de ces stars. « Je tremblais quand Jordan est rentré dans la salle, raconte-t-il. C’était mon idole ». Pour rendre le documentaire plus captivant, il a fait, lui-même, le déplacement de New York, à la NBA TV, pour chercher, les images de ses plus belles actions et plus beaux matchs.

9, un chiffre, un homme, présente Tony Parker sans nulle part d’ombre. C’est l’histoire d’un jeune homme à qui tout sourit.

La bande annnonce

Lire aussi:

 Tony Parker au panthéon du basket américain

 Basket : Parker devance Diaw dans le duel des frenchies de la NBA